Côte d’Ivoire: manifestation pro-Gbagbo à Paris

Côte d’Ivoire: manifestation pro-Gbagbo à Paris
manifestation pro-Gbagbo

Des partisans de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo manifestent à Paris le 3 novembre 2012
© AFP Francois Guillot

Quelques dizaines de partisans de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo ont manifesté samedi à Paris devant les sièges de l’AFP et de Reporters Sans Frontières, les accusant de ne pas faire leur travail d’information de manière objective sur la situation en Côte d’Ivoire, a constaté l’AFP.

Ils ont notamment accusé les médias de se taire sur la répression et les violations de droits de l’homme en Côte d’Ivoire, et ils ont dénoncé le procès intenté contre Laurent Gbagbo devant la cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

Les manifestants ont distribué des tracts dénonçant l’existence de « camps de concentration » en Côte d’Ivoire ainsi qu’un « massacre » commis le 20 juillet dans un camp de déplacés le 20 juillet à Duékoué.

Le 20 juillet, après le meurtre de cinq personnes dans un quartier peuplé surtout de Malinké (ethnie réputée favorable au président Alassane Ouattara), une foule avait attaqué le camp de déplacés voisin de Nahibly (abritant surtout des autochtones guéré, vus comme partisans de Laurent Gbagbo), y tuant six personnes, selon l’ONU. Des déplacés avaient fait état d’un bilan nettement plus lourd, et accusé les Forces républicaines d’avoir participé à l’attaque.

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) a dénoncé mardi l’existence de lieux de détention illégaux et des cas de disparitions forcées et de torture en Côte d’Ivoire, affirmant avoir enregistré des « dizaines » de violations des droits de l’Homme.

La CPI a estimé vendredi que Laurent Gbagbo, 67 ans, soupçonné de crimes contre l’humanité et détenu à La Haye depuis le 30 novembre 2011, est suffisamment en bonne santé pour se soumettre aux procédures judiciaires à son encontre.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoirefranceGbagbomanifestationparis

Related Articles

RDC : Aubin Minaku élu président de l’Assemblée nationale

Le député de la circonscription d’Idiofa, Aubin Minaku a été élu, jeudi 12 avril, président de l’Assemblée nationale de la

La Guinée-Bissau a un nouveau gouvernement, l’ex-junte annonce son retrait

BISSAU – Un gouvernement a été formé mardi en Guinée-Bissau pour une transition d’un an après le coup d’Etat du

Sénégal: liberté provisoire accordée à l’opposant Oumar Sarr

[GARD align= »center »] Un mois après son arrestation, le coordinateur du Parti démocratique sénégalais (PDS) a bénéficié mardi à Dakar d’une

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Gnanagbe Chrys
    Gnanagbe Chrys 4 novembre, 2012, 08:00

    SOUTIENT TOTAL AUX DISEURS DE VERITES SUR TOUTES CES CRIMES EN AFRIQUE ET SURTOUT EN COTE D IVOIRE.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*