Côte d’Ivoire : les mutins rejettent l’accord du gouvernement

[GARD align= »center »]

Des soldats mutins posent avec leurs armes dans les rues de la deuxième ville centrale de Côte d’Ivoire, Bouake, le 14 mai 2017 Issouf Sanogo/AFP

Le ministre ivoirien de la Défense, Alain-Richard Donwahi, a dit lundi soir à la télévision d’Etat être parvenu à un accord avec les soldats mutins qui paralysent depuis quatre jours plusieurs villes pour réclamer le versement de primes mais les intéressés ont immédiatement rejeté la proposition gouvernementale.

Deux porte-parole des 8.400 mutins ont dit avoir refusé la somme proposée par le gouvernement.

« Ils ont proposé 5 millions de francs CFA (chacun) payables demain. Mais nous voulons 7 millions versés en une seule fois », a déclaré le sergent Seydou Koné.

La situation s’est tendue dans la journée avec d’intenses fusillades signalées à Bouaké, la deuxième ville du pays, dans le Nord, et Abidjan, la capitale économique, au Sud, ranimant les craintes de guerre civile.

© Reuters

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
cote d'ivoiremutins

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

le Maroc travaille à l’arrivée d’un deuxième grand groupe automobile

Le Maroc travaille à l’arrivée d’un deuxième grand constructeur automobile, après celle de Renault début 2012 à Tanger (nord), a

La CPI va enquêter sur une liste « interminable » d’atrocités en Centrafrique

 [GARD align= »center »] La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête sur une liste« interminable » d’atrocités commises par

Mali : Dialogue entre pro et anti-putschistes

Partisans et opposants au coup d’Etat militaire du 22 mars au Mali ont poursuivi jeudi leur dialogue politique autour du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*