Abidjan se paie sa première usine de chocolat

Abidjan se paie sa première usine de chocolat
Des employés d'une usine à chocolat à Abidjan, le 18 mai 2015

Des employés d’une usine à chocolat à Abidjan, le 18 mai 2015|AFP

Une usine produisant industriellement du chocolat a été inaugurée lundi à Abidjan, une première pour la Côte d’Ivoire, le premier producteur mondial de cacao, afin de stimuler et d’accompagner l’augmentation de la consommation locale.

« Nous avons souhaité que nous puissions (…) faire du chocolat pour les Ivoiriens, pour les Africains et surtout les Africains de l’ouest« , a déclaré le président ivoirien Alassane Ouattara, après une visite des installations.

D’un coût de 6 millions d’euros, l’usine, d’une superficie de 2.000 mètres carrés et d’une capacité de production de 10.000 tonnes par an, va fabriquer pour la première fois à l’échelle industrielle du chocolat « made in Côte d’Ivoire ».

« L’arrivée d’une nouvelle chocolaterie chez le premier producteur mondial de cacao (…) permettra aussi aux planteurs ivoiriens d’accéder enfin au plaisir du chocolat », a espéré Patrick Poirrier, le PDG du chocolatier Cémoi, propriétaire de cette structure.

L' »or brun » représente 22% du PIB, plus de 50% des recettes d’exportation de la Côte d’Ivoire et surtout les deux tiers des emplois et des revenus de la population, selon la Banque mondiale.

Il fait vivre plus de six millions de personnes en Côte d’Ivoire, pour lesquelles la consommation du chocolat n’était pas dans les habitudes alimentaires, d’après des chiffres officiels.

« Aujourd’hui, transformé localement, vendu localement, l’Ivoirien a de plus en plus accès à un produit qui est un produit du terroir, qui se vend dans le monde entier, mais qui lui était interdit », s’est félicité le ministre du Commerce, Jean-Louis Billon.

La Côte d’Ivoire, avec plus de 35% des récoltes mondiales, et une production record de plus de 1,7 million de tonnes en 2014, entend s’imposer dans d’autres secteurs plus lucratifs de cette industrie.

Elle est en train de devenir le numéro un de la transformation de fèves, selon des estimations de l’Organisation internationale du café et du cacao (ICCO).

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
cacaoconsommationéconomie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Sénégal: colère et menace suite à la caricature d’un guide religieux

[GARD align= »center »] Au Sénégal, ce n’est pas le procès de Laurent Gbagbo à la CPI qui retient les esprits, mais

Côte d’Ivoire: Suppression de l’âge limite à la magistrature suprême dans la nouvelle Constitution

[GARD align= »center »] La nouvelle Constitution ivoirienne en cours d’élaboration, consacre la levée de l’âge limite de 75 ans à la

Bénin : le président Talon supprime le visa d’entrée pour les Africains

[GARD align= »center »] Le président béninois, Patrice Talon a annoncé, à l’occasion de sa visite d’Etat au Rwanda, la suppression du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*