Côte d’Ivoire : Le présumé agresseur du mannequin Awa Fadiga est aux arrêts

Côte d’Ivoire : Le présumé agresseur du mannequin Awa Fadiga est aux arrêts

[GARD align= »center »]

La mannequin ivoirienne Awa Fadiga

La mannequin ivoirienne Awa Fadiga , décédée tragiquement

Une équipe de patrouille du Commissariat du 8è arrondissement de police ivoirienne a mis aux arrêts dans la nuit de mardi à mercredi dans la commune de Cocody le présumé agresseur du mannequin Awa Fadiga.

Issiaka Koné, le supposé agresseur a été arrêté à l’Alocodrome de Cocody à bord d’un taxi immatriculé 1875 FT 01. Il ressemblerait à l’un des portraits robots de l’agresseur du mannequin Awa Fadiga. Le chauffeur de taxi qui avait sur lui un gourdin en main dit utiliser cette arme blanche pour sa défense.

« Les policiers m’ont arrêté au niveau de la pharmacie Mermoz (de Cocody). Ils m’ont demandé les pièces du véhicule. Je leur ai remis les pièces. C’est là qu’ils ont vu mon gourdin à côté de moi. Ils m’ont demandé c’est pourquoi faire ? J’ai dit que c’est quelqu’un qui l’a oublié et actuellement je me protège avec ça » a indiqué Issiaka Koné.

[GARD align= »center »]

Le Commissaire Hyacinthe Oupphouet a expliqué que Issiaka Koné correspondrait « exactement» à l’un des portraits robots des chauffeurs de taxi recherchés pour vol, agression et meurtre publiés dans la presse par la police criminelle.

« Sur instruction de la hiérarchie, nous avons au cours de nos patrouilles mis l’accent sur les taximètres qui conduisent la nuit. Nous avons au cours de notre patrouille appréhendé M. Koné. On a fouillé dans le véhicule. On a trouvé un gourdin. Etant au violon, on a vérifié avec le portrait-robot exactement le même visage », a expliqué l’officier. Le chauffeur Issiaka Koné (burkinabé), va répondre de ses actes à la suite de l’enquête qui se poursuit.

Le 25 mars dernier, Awa Fadiga, jeune mannequin de 23 ans a succombé à ses blessures au Centre hospitalier universitaire de Cocody pour faute de soins à la suite de son agression. Ce décès avait suscité « indignation » et « colère ». Elle a été inhumée le 31 mars dernier après une autopsie du Parquet.

[GARD align= »center »]

Rappelons que le Directeur du CHU de Cocody et certains hauts responsables du service d’urgence ont été limogés par le gouvernement le 9 avril dernier.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Awa Fadigacote d'ivoirepolice

Related Articles

Nigeria : Elles devraient vendre leurs bébés contre 300.000 F CFA mais la Police est intervenue

 [wp_ad_camp_3] L’histoire des usines à bébés au Nigéria n’en finit toujours pas. Ce mercredi, la police nigériane a libéré 16

Burkina Faso : Un hôpital américain s’installe pour la réparation des mutilations sexuelles féminines

[GARD align= »center »] En pleine fièvre de la journée internationale de lutte contre les mutilations génitales féminines, l’ONG américaine Clitoraid annonce

Mali: Le scandale de l’émission « Case Saramaya – C’est moi la plus belle »

[GARD align= »center »] Le Mali a succombé à la tentation des télé-réalités. Depuis quelques jours, les maliens assistent à la diffusion du casting

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Le Bon Tachini
    Le Bon Tachini 17 avril, 2014, 14:37

    Felicitations a la police!Que justice soit faite.Mais on doit etre sur que c’est vraiment lui l’agresseur;pas parcequ’il est Burkinabe.Des vraies investigations doivent se faire.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*