Côte d’Ivoire : Un puissant Libanais mis aux arrêts pour complicité de viol

Côte d’Ivoire : Un puissant Libanais mis aux arrêts pour complicité de viol

[GARD align= »center »]

la Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan (Maca)

La Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan (Maca)

L’opérateur économique Ali Sabraoui patron de la société d’hydrocarbure (Essenci), a été arrêté et écroué jeudi à la Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), de même que le père El Mohamed Ali et ses acolytes Jaffar Saïd et Hamed Saïd, pour complicité de viol d’une jeune fille de 14 ans.

L’affaire n’a pas encore fini de livrer ses dessous. La police continue les investigations et les informations indiquent que  le viol n’aurait pas eu lieu uniquement au domicile de l’indélicat père à Koumassi, mais également à Assinie chez Ali Sabraoui, le puisant libanais.

Les sources sécuritaires indiquent que l’appartement de M. Sabraoui situé à Grand-Bassam a également servi de cadre aux abus sexuels dont a été victime l’adolescente en classe de 4è.

[GARD align= »center »]

Ce Libanais bien connu dans le monde économique ivoirien a été arrêté par la police sur dénonciation de la victime. Après avoir été présenté devant un juge du 6è cabinet d’instruction du tribunal de première instance d’Abidjan Plateau, il a été écroué à la Maca Rechercher Maca où il a rejoint la bande de violeurs.

La police a également écroué le médecin qui avait été commis pour recoudre l’hymen de la fille après les viols.

[GARD align= »center »]

La jeune fille en question avait été, à plusieurs reprises, violée par El Mohamed Ali et ses amis qui ont tenté de lui recoudre l’hymen dans une clinique à Abidjan. La Police et la justice se sont saisies de l’affaire suite à une plainte de la mère de l’adolescente violée contre son ex-mari et ses amis.

©Oeildafrique.com 

 


Tags assigned to this article:
cote d'ivoire

Related Articles

Sénégal: Comment les femmes luttent contre le stress

[GARD align= »center »] Les enfants, le mari et le milieu professionnel constituent des facteurs de stress chez les Sénégalaises. Et très

Edito: un oeil sur les enfants de la rue

Dans une Afrique qui explose les records de croissance, où les valeurs de la famille sont aussi ancrées que celles

Sénégal : Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus des canaux de drague

[GARD align= »center »] L’engouement des africains pour les réseaux sociaux n’est plus à prouver. Et les sénégalais font parti de ces

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. Job Simeon
    Job Simeon 12 juillet, 2014, 19:43

    A quand l’arrestation d’un puissant homme d’affaires burkinabé?

    Répondre à ce commentaire
  2. soumahoro moussa
    soumahoro moussa 19 juillet, 2014, 01:38

    l’argent n’achete pas toute les conscience bravo a la police

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*