Côte d’Ivoire – Sénégal : Lamouchi s’énerve à la conférence de presse d’après match

Côte d’Ivoire – Sénégal : Lamouchi s’énerve à la conférence de presse d’après match
Conférence de presse Sabri Lamouchi

Conférence de presse Sabri Lamouchi après le match Côte d’Ivoire – Sénégal du 12 octobre 2013.

Agacé par les questions des journalistes ivoiriens sur la prestation et le but encaissé par les Éléphants, Sabri Lamouchi se fâche et quitte la salle.

La traditionnelle conférence d’après match est le lieu pour la presse de porter un regard critique sur la prestation des différents acteurs. A cet exercice qui demande à la fois écoute, retenu et perspicacité, l’entraineur des pachydermes ivoiriens n’a pu maitriser ses nerfs. Les uns lui reprochent d’avoir effectué des remplacements hasardeux après que les ivoiriens aient mené 3-0. Résultat de ses choix tactiques… le but encaissé dans les ultimes minutes qui pourrait compromettre les ivoiriens au match retour. Il n’en fallait pas plus pour que le jeune entraineur franco-tunisien s’énerve. Il quittera précipitamment la salle de conférence.

Côté sénégalais, ce but de Papiss Cissé vaut son pesant d’or. Il leur permet d’espérer lors du retour à Casablanca. Mohamed Diamé, le capitaine des lions sénégalais, estime que rien n’est perdu. Il leur suffira d’être les premiers à marquer au Maroc pour faire douter les ivoiriens. Pour sa part, Me Augustin Senghor qui préside le football sénégalais, insiste sur la nécessité d’effectuer quelques réglages dans l’optique du match retour. L’effectif a besoin d’être étoffé et il appartiendra aux joueurs de sortir des tripes pour battre la Côte d’Ivoire. Le suspense reste encore entier dans ce derby ouest-africain.

A 3-1 pour le match aller à Abidjan, cette confrontation n’a nullement encore livré son verdict. Le 16 novembre à Casablanca, à mille lieux de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, se jouera effectivement la qualification lors de ce match retour. A la recherche d’une deuxième participation, le Sénégal reste nostalgique de son exploit du mondial 2002 où pour sa première participation il aura atteint les quarts de finale.

Jonas Saraka
Abidjan-Oeildafrique.com

 

Jonas Saraka

Jonas Saraka

KOUAKOU Kouamé Jonas alias Jonas SARAKA. Licence de Journalisme, DEUG II en Sciences économiques.


Tags assigned to this article:
colèrecote d'ivoireLamouchimatch

Related Articles

RDC: Journée électorale, le bilan

En cette journée électorale du 28 novembre, peu d’incidents graves étaient à dénombrer à Kinshasa, la capitale de laRépublique Démocratique

Egypte: Ordre de placer Hosni Moubarak en résidence surveillée s’il est libéré

Les autorités militaires égyptiennes ont ordonné mercredi que l’ex-président Hosni Moubarak soit placé en résidence surveillée s’il est libéré de

Gyan Asamoah : «Je ne suis pas mort ; je suis en pleine forme »

Les rumeurs ont donné pour mort jeudi Asamoah Gyan, le capitaine des Black Stars du Ghana, Asamoah Gyan. Comme une

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*