Alerte Infos

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo transférée à Abidjan

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo transférée à Abidjan

[GARD align= »center »]

Simone Gbagbo à Abidjan, en janvier 2011|AP

Simone Gbagbo à Abidjan, en janvier 2011|AP

L’ex-Première dame ivoirienne, Simone Gbagbo détenue depuis 2011 dans le nord de la Côte d’Ivoire, a quitté lundi sa « résidence surveillée » pour Abidjan, a-t-on appris de sources concordantes.

Annoncé pour le 22 octobre, le procès de Mme Gbagbo et de 82 dignitaires de l’ancien régime, accusés par la justice ivoirienne d' »atteinte à la sureté de l’Etat », liée à la crise post-électorale meurtrière de 2010-2011, avait été reporté sine die.

Simone Gbagbo, 65 ans, a « quitté Odienné (610 km au nord ouest d’Abidjan) vers 10H00 (GMT et locale) pour le petit aéroport de la ville, d’où a décollé son avion à destination d’Abidjan », ont indiqué à l’AFP un habitant joint au téléphone, Adama Koné, et une source sécuritaire.

« Habillée d’une robe bleue, les cheveux nattés, elle paraissait quelque peu amaigrie et affichait un air jovial en taquinant le petit monde autour d’elle », a ajouté la source sécuritaire.

L’avocat de Mme Gbagbo, Me Rodrigue Dadjé, contacté par l’AFP, a indiqué « n’avoir reçu aucune information de la justice ivoirienne sur son transfert ».

La Cour pénale internationale (CPI) accuse également Mme Gbagbo de « crimes contre l’humanité » commis durant la crise postélectorale.

Le pouvoir ivoirien refuse de transférer Simone Gbagbo, surnommée la « Dame de fer » vers La Haye, estimant être en mesure de lui organiser un procès équitable en Côte d’Ivoire.

Son mari, Laurent Gbagbo est emprisonné depuis plus de trois ans à la Haye en attente de son procès pour « crimes contre l’humanité », qui doit s’ouvrir en juillet 2015 devant la CPI.

Le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite au scrutin présidentiel de décembre 2010 face à Alassane Ouattara avait embrasé le pays. Les violences avaient fait plus de 3.000 morts en cinq mois.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireSimone Gbagbo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RDC: l’armée régulière congolaise est arrivée à Goma

L’armée régulière de République démocratique du Congo (RDC) est arrivée lundi après-midi à Goma, capitale de la riche province minière

Des ONG demandent le report des législatives au Congo

[GARD align= »center »] Pour la coalition d’ONG qui exigent le report des législatives, les conditions ne sont pas réunies pour l’organisation

RDC : Le gouvernement annonce la création du Congo Airways, la nouvelle compagnie aérienne

[GARD align= »center »] La République démocratique du Congo est déterminée à se doter d’une compagnie aérienne nationale. Elle s’appellera Congo Airways

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Kamgaing
    Kamgaing 2 décembre, 2014, 08:48

    Pourquoi tant de cinéma inutile? Le monde entier connait déjà les vérités sur cette histoire! Que Ouatarra paye donne d’abord l’argent qu’il avait promis aux miliciens pour accéder au pouvoir et que la CPI condamne ces miliciens et Ouatarra et laisse Laurent et Simeone tranquille. Que les autres chefs d’Etats Africains se mobilisent pour dire NON à cette mascarade.
    C’est une injustice pour les grandes puissances de maltraiter les innocents alors que les vrais criminels sont aux affaires. QUEL HONTE!
    Soyons logique. Qui avait attaqué l’autre? C’est simple. Ouattara et ses gens sont venus vers Laurent pour le déloger.
    Conclusion: Laurent était à la défensive, et outtara à l’offensive. C’est mathématique. il ne faut pas trop réfléchir.
    Pourquoi n’avoir pas refait les comptes pour mettre Laurent devant les faits? et au vu du monde entier?
    Cette situation serait arrivée au Cameroun en 1992, mais Fru Ndi avait demandé à ses militants de se calmer.
    Un patriote ne traverse pas le sang pour aller gouverner.
    Félicitations! même comme…………

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*