Côte d’Ivoire: trois morts lors d’affrontements entre « démobilisés » et police

[GARD align= »center »]

Trois personnes ont été tuées mardi lors d’affrontements à Bouaké (centre) entre policiers et ex-rebelles démobilisés qui bloquaient l’entrée de la ville| © OEILDAFRIQUE

Trois personnes ont été tuées mardi lors d’affrontements à Bouaké (centre) entre policiers et ex-rebelles démobilisés qui bloquaient l’entrée de la ville, réclamant des primes similaires à celles des mutins qui ont ébranlé la Côte d’Ivoire la semaine dernière, a constaté un journaliste de l’AFP.

Trois corps ensanglantés ont été amenés au Centre hospitalier universitaire de Bouaké, peu après un assaut des forces de police qui ont dispersé vers 7h00 (locales et GMT) des manifestants qui bloquaient depuis la veille l’entrée sud de la ville, selon la même source.

« C’est grave ce qui est arrivé. Nous avons trois morts dans nos rangs », a affirmé à l’AFP Amadou Ouattara, porte-parole adjoint des démobilisés. « Je ne sais que dire. Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse tirer sur des personnes aux mains nues qui manifestaient ».

Les démobilisés, dont le nombre est estimé à environ 6.000 (pour ce mouvement qui réclament des primes) à travers le pays, sont d’anciens rebelles qui n’ont pas été intégrés à l’armée, contrairement aux mutins. Lors de la mutinerie mi-mai, un démobilisé avait été tué à Bouaké par des soldats révoltés qui estimaient que les revendications des démobilisés mettaient en péril le paiement de leurs primes.

Le défunt devait être enterré lundi et les démobilisés avaient appelé à une journée d’action pour ses funérailles. Ils ont bloqué l’entrée sud à Bouaké et l’entrée nord de la ville de Korhogo (nord) dans la journée alors qu’une cinquantaine d’entre eux ont vainement tenté de bloquer l’entrée nord d’Abidjan.

Les démobilisés réclament « 18 millions de FCFA de primes » (27.000 euros) alors que les mutins ont obtenu 12 millions (18.000 euros) après avoir mené deux mouvements de janvier et mai.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
bouakécote d'ivoiredémobilisés

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Sénégal: trois journalistes mis sous contrôle judiciaire

Trois journalistes sénégalais qui ont été arrêtés, mercredi, dans le cadre de diffusion d’informations jugées secret-défense ont recouvré, vendredi à

Côte d’Ivoire : 50 nouveaux comptes bancaires de pro-Gbagbo dégelés par la justice

[GARD align= »center »] Après le dégel début avril de 43 comptes, une nouvelle vague de comptes bancaires appartenant à des personnalités

Guinée: le président Alpha Condé s’achemine vers une réélection au 1er tour

Le président guinéen sortant Alpha Condé s’acheminait vers une réélection dès le premier tour de l’élection présidentielle, avec près de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*