Côte d’Ivoire : un candidat à la présidentielle rejette l’offre mirobolante de Ouattara

Côte d’Ivoire : un candidat à la présidentielle rejette l’offre mirobolante de Ouattara
Konan Kouadio Siméon

Le candidat Konan Kouadio Siméon en lice pour la prochaine présidentielle à contre toute attente refusé le don de 100 millions du président de la République accordé de façon exceptionnelle à tous les candidats. |DR

Le candidat Konan Kouadio Siméon en lice pour la prochaine présidentielle à contre toute attente refusé le don de 100 millions du président de la République accordé de façon exceptionnelle  à tous les candidats.

Si le don «inattendu» du gouvernement ou du président de la République est qualifié par les observateurs de la politique Ivoirienne comme une action de marketing politique déloyale, le candidat Konan Kouadio Siméon lui a tout simplement refusé. Dans un communiqué de presse en date de ce mardi 6 octobre, le candidat Konan Siméon refuse de prendre ce don de 100 millions en  «l’absence de clarté et d’explication».  Le candidat Konan Siméon qui est à sa deuxième participation à une élection présidentielle en Côte d’Ivoire justifie son refus de ce don par son attachement aux principes de clarté et de transparence qu’il veut inculquer à ses concitoyens.

«Profondément attaché aux principes de clarté et de transparence ainsi qu’aux valeurs chères que nous entendons inculquer à nos concitoyens, valeurs de dignité, d’honnêteté et d’intégrité et, conformément à notre conviction spirituelle, nous venons d’adresser un courrier à Monsieur le Président de la République via Monsieur le Ministre d’Etat auprès du Président de la République, Monsieur le Premier Ministre Ahoussou Jeannot aux fins de décliner respectueusement, en attendant de plus amples clarifications, cette offre», dixit le communiqué.

Le candidat Konan Kouadio Siméon qui a, en outre, estimé que l’offre ressemble fort à une corruption, a fait savoir que le pays compte encore des «incorruptibles».

Si le don de 100 millions de FCFA du gouvernement est diversement interprété par la classe politique, Le camp du candidat Affi N’guessan Pascal n’a pas boudé le don en ironisant simplement par la voix d’Amani N’guessan qui dit que «ce don est malhonnête mais on le prend quand même».

Fulbert Koffi
© OEIL D’AFRIQUE

 

Fulbert Koffi

Fulbert Koffi

Journaliste Oeil d'Afrique, basé à Abidjan (Côte d'Ivoire), spécialiste des dossiers politiques et sociaux culturels.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireKonan Kouadio Siméonpresidentielle

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Togo: Des partis de l’opposition proposent une loi à l’Assemblée limitant le mandat présidentiel

[GARD align= »center »] Deux partis de l’opposition togolaise, notamment l’Alliance pour la démocratie et le développement intégral, et l’Alliance nationale pour

Niger: mandat d’arrêt contre le président du Parlement en fuite, accusé de trafic de bébés

 [GARD align= »center »] Un mandat d’arrêt a été émis à l’encontre du président du Parlement nigérien Hama Amadou, en fuite en

L’opposition au Burkina dénonce « l’aggravation » de la corruption

L’opposition burkinabè a dénoncé samedi « l’aggravation » de la corruption au Burkina Faso, critiquant une passation de marchés de plus de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*