Côte d’Ivoire: Vers le retrait de licences à certains opérateurs mobiles

Côte d’Ivoire: Vers le retrait de licences à certains opérateurs mobiles

L’État de Côte d’Ivoire voudrait les mois à venir redynamiser le secteur de la téléphonie mobile qui en son sens piétine un tout petit peut voir les nombreuses plaintes des utilisateurs sur la qualité des services proposés.

L’annonce de mettre de l’ordre dans le secteur de la téléphonie mobile a été faite par le ministre Ivoirien des TIC, Bruno Nabagné Koné lors d’une visite à l’opérateur Sud-Africain, MTN. En effet dans six mois, le gouvernement veut passer en revue les contrats des opérateurs mobiles. Selon le ministre Bruno Koné, celles n’étant pas en règle auront leurs licences purement et simplement retirées. Le gouvernement justifie cette revue de concession avec certains opérateurs du fait du non-respect des cahiers des charges tel que défini. Sont alors menacés les opérateurs dont la couverture est insuffisante et ceux qui n’auraient pas honoré leurs engagements financiers vis-à-vis de l’État.

‘‘Dans six mois, nous ferons le bilan de nos conventions, de nos accords commerciaux, des accords techniques et des accords financiers de tous les opérateurs avec le régulateur ivoirien « , dixit le ministre de la poste et des télécommunications.

Aux dires des services du ministère en charge des télécommunications, l’instruction de mettre de l’ordre dans le secteur des mobiles est commandée par le chef de l’État qui voudrait ainsi mettre fin à la foire au désordre qui perdure depuis quelques années dans le secteur compte tenu de la crise que traversait le pays.

Certaines langues justifient cette mesure du gouvernement par le fait que l’État ayant un besoin urgent de liquidité voudrait ainsi contraindre les opérateurs mobiles à solder ce qu’ils doivent depuis des années. Une autre rumeur circulant dans le milieu des télécom laisse entendre que c’est une astuce toute trouvée par le pouvoir en place qui chercherait à faire en sorte que les opérateurs présents dans le pays soient détenus à au moins 15% par des locaux.

La Côte d’Ivoire pays de 24 millions d’habitants compte environ 18 millions d’abonnés au téléphone mobile selon le dernier resserrement effectué, partagé entre cinq opérateurs, Orange, Green, MTN, Moov, Commuim, Café mobile dont l’ensemble de l’activité connaît une croissance très significative dans le pays.

Fulbert Koffi
Abidjan – Oeil d’Afrique

Fulbert Koffi

Fulbert Koffi

Journaliste Oeil d'Afrique, basé à Abidjan (Côte d'Ivoire), spécialiste des dossiers politiques et sociaux culturels.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoiretéléphonie

Related Articles

Sénégal: Le colonel de la gendarmerie, auteur du livre scandale, mis aux arrêts

[GARD align= »center »] Le colonel Abdoulaye Aziz Ndaw a été mis aux arrêts depuis mercredi. Auteur d’un livre polémique sur la

Togo: pour Amnesty, les violences de Mango «ne doivent pas rester impunies»

[GARD align= »center »] La situation qui a prévalu durant tout le mois de novembre dans la ville de Mango (environ 600

Ghana : Un chauffeur fait limoger sa patronne ministre

Ceci parait impossible mais c’est pourtant vrai. Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 8 novembre à Accra par Mahama

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*