Coup d’État en Turquie: l’armée annonce avoir pris le pouvoir

[GARD align= »center »]

Coup d'État en Turquie

L’armée turque a annoncé vendredi soir dans un communiqué avoir pris le pouvoir pour protéger l’ordre démocratique et les droits de l’homme|©DR

L’armée turque a annoncé vendredi soir dans un communiqué avoir pris le pouvoir pour protéger l’ordre démocratique et les droits de l’homme. Le président Recep Tayyip Erdogan est en sécurité selon CNN Turk.

Dans un communiqué envoyé par email et relayé par les chaînes de télévision turques, l’armée a ajouté que toutes les relations internationales étaient maintenues et que l’état de droit devait rester une priorité. Le chef d’état-major est l' »otage » des militaires putschistes, ont affirmé des chaînes de télévisions et l’agence pro-gouvernementale Anatolie.

Le Premier ministre Binali Yildirim a déclaré un peu plus tôt que des militaires tentaient de prendre le pouvoir mais qu’ils seraient repoussés et qu’on ne pouvait pas parler d’un coup d’Etat.

Des journalistes de Reuters à Ankara ont entendu des coups de feu dans la capitale et vu des hélicoptères et des avions militaires survoler la ville.

Leurs collègues en poste à Istanbul ont également vu des hélicoptères survoler la plus grande ville de Turquie et la chaîne turque NTV a déclaré que les deux ponts sur le Bosphore séparant les rives asiatique et européenne de la métropole avaient été fermés à la circulation automobile.

NTV a également montré les images de chars à l’entrée de l’aéroport d’Istanbul-Atatürk.

(ATS)

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
coup d'etatturquie

[fbcomments]

Related Articles

Egypte: le président déchu détenu par l’armée, son successeur prête serment

Un magistrat peu connu a prêté jeudi serment comme président par intérim de l’Egypte, au lendemain de la déposition par

Burkina Faso : La chute de Blaise Compaoré en 10 dates clés

  [GARD align= »center »] Après 27 ans de pouvoir dans son pays, Blaise Compaoré a dû quitter le Burkina Faso jeudi sur

RDCongo: combats dans l’est entre l’armée et un groupe rebelle ougandais

Des rebelles ougandais des forces alliées démocratiques (ADF-Nalu) se sont emparés jeudi de la localité de Kamango dans le Nord-Kivu,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*