CPI: 250 dollars de « réparation symbolique » pour chacune des 297 victimes de Germain Katanga

[GARD align= »center »]

Germain Katanga

Germain Katanga|©DR

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont attribué vendredi 24 mars pour la première fois des réparations monétaires à des victimes de crimes de guerre, en allouant 250 dollars « symboliques » à chacune des 297 victimes d’un massacre dans un village congolais en 2003.

Les juges ont également estimé que Germain Katanga, condamné en 2014 à 12 années de détention pour complicité de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, est personnellement responsable du paiement d’un million de dollars pour réparer des dommages estimés à plus de 3 millions, mais ont admis l’indigence de cet ancien chef de milice de 38 ans.

AFP

[GARD align= »center »]
AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
CPIGermain KatangaRDC

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

RDC : le Katanga démembré, Katumbi estime qu’il faut savoir partir

La province congolaise du Katanga a été démembrée jeudi par un vote de ses députés, et son gouverneur sortant, Moïse

Tchad: débat à l’Assemblée nationale sur une révision de la Constitution

Les élus du Mouvement patriotique du salut (MPS), qui dominent l’Assemblée nationale, ont modifié mardi certaines dispositions de la Constitution

Ouganda: le chef de l’opposition arrêté à la veille de l’investiture du président Museveni

[GARD align= »center »] L’opposant historique ougandais Kizza Besigye a été une nouvelle fois arrêté mercredi, a annoncé la police locale à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*