CPI : Le Congolais Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison

[GARD align= »center »]

Jean-Pierre Bemba

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba au tribunal de la CPI, le 21 juin 2016 à La Haye

La Cour pénale internationale (CPI) a condamné mercredi 22 mars l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba à un an de prison et à 300 000 euros d’amende pour subornation de témoin. Il avait été reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Cette peine sera purgée à la suite de celle de l’affaire principale sur les crimes commis en Centrafrique. Jean-Pierre Bemba avait été condamné dans cette affaire à 18 ans de prison.

La cour a également infligé des peines de prison aux autres accusés qui étaient poursuivis dans le cadre de l’affaire de subornation de témoins.

Fidèle Babala, député du MLC et ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Bemba, est condamné à 6 mois d’emprisonnement. La Cour a estimé que puisque la durée de la peine est inférieure au temps passé en détention, la peine d’emprisonnement était purgée.

L’avocat Aimé Kilolo a été condamné à 2 ans et 6 mois de prison et à 30 000 euros d’amende. L’avocat Aimé Kilolo a été condamné à 2 ans et 6 mois de prison et à 30 000 euros d’amende. De cette peine sera déduit le temps que l’avocat a passé en détention entre le 23 novembre 2013 et le 22 octobre 2014. L’exécution du reste de la peine a été suspendue pour une période de trois ans.

Jean-Jacques Mangenda Kabongo a été condamné à 2 ans d’emprisonnement. Une peine d’emprisonnement dont a été déduit le temps qu’il a déjà passé en détention depuis son arrestation le 23 novembre 2013 jusqu’à la date de sa mise en liberté provisoire le 31 octobre 2014. La Cour a également suspendu l’exécution du reste de sa peine pour une période de trois ans. La peine ne prendra pas effet à moins que M. Mangenda ne commette pendant cette période une nouvelle infraction passible d’une peine d’emprisonnement.

Narcisse Arido écope de 11 mois d’emprisonnement. La Cour a fait savoir que la durée de la peine prononcée étant égale au temps que M. Arido a déjà passé en détention, la peine d’emprisonnement était purgée.

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
CPIjean pierre bemba

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Guinée Equatoriale: Suspension de l’octroi de visa aux ressortissants d’Afrique de l’ouest

[GARD align= »center »] Jusqu’à nouvel ordre, il n’est plus possible d’octroyer un visa pour des ressortissants de l’Afrique de l’Ouest pour

Des hydroliennes envisagées sur le fleuve Congo pour développer l’agriculture

Sur les rives du Congo, des centaines de paysans produisent des fruits et légumes mais trop souvent, une partie pourrit

Centrafrique: le président Michel Djotodia limoge un ministre

Le président de transition de Centrafrique Michel Djotodia a limogé le ministre de la Communication Christophe Gazam Betty, figure de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*