CPI : la défense de Gbagbo et Blé Goudé veut l’ouverture du procès en avril 2016

CPI : la défense de Gbagbo et Blé Goudé veut l’ouverture du procès en avril 2016
l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo

L’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo

Le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, tous deux détenus à La Haye pour des crimes commis lors de la crise postélectorale de novembre 2010 à avril 2001 en Côte d’Ivoire est prévu pour démarrer dans quelques semaines, fin juin probablement. Mais les avocats de l’ancien Chef d’Etat ivoirien et de son lieutenant veulent bien que ce procès soit reporté d’un an.

Les avocats de l’ancien chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo et de son ancien ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé ont proposé, mardi que le procès conjoint de leurs clients soit ouvert en Avril 2016, selon APA.

«Nous pouvons être prêts en avril 2016 (…) » a déclaré l’Avocat de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit au cours d’une conférence de mise en état. « Cette date est réaliste car il s’agit d’un procès», a-t-il ajouté.

Me Altit qui est rejoint par son confrère Me Knoops (Avocat de Charles Blé Goudé) à propos de la date de l’ouverture des procès conjoints (avril 2016), a en outre évoqué la «complexité» du dossier, eu égard à l’énormité du travail à faire.

Les avocats de la défense de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo accusent le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d’avoir caché des éléments de preuves en sa faveur.

Pour les avocats, ces éléments cachés auraient pu être utiles pour (…) ses affirmations lors de la phase de confirmation des charges contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

La Procureure de la CPI, Fatou Bensouda qui représente l’accusation ne cesse de se défendre. Elle affirme avoir divulgué tous les éléments de preuves à la défense en fin juin 2014.

Laurent Gbagbo tout comme son ancien ministre, Charles Blé Goudé sont accusé d’avoir été des auteurs ou des commanditaires de crimes contre l’humanité commis lors de la grave crise post-électorale, née du refus de M. Gbagbo de rendre le pouvoir à la suite de sa défaite à l’issue de l’élection présidentielle de novembre 2010. Cette crise avait fait plus de 3000 morts et des milliers de déplacés.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Blé GoudéGbagbo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Mali: marche de l’opposition à Bamako contre « la mauvaise gouvernance »

[GARD align= »center »] Des milliers de personnes ont marché pacifiquement samedi à Bamako, à l’appel de l’opposition, contre « la mauvaise gouvernance »

Côte d’Ivoire: Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre

[GARD align= »center »] L’ex-secrétaire général de la présidence ivoirienne, Amadou Gon Coulibaly, a été nommé mardi Premier ministre par le président

Sénégal: la Cour suprême confirme la condamnation de Karim Wade pour enrichissement illicite

La Cour suprême du Sénégal a confirmé jeudi la condamnation en mars de l’ancien ministre sénégalais Karim Wade à six

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*