Crédit suisse: l’Ivoirien Tidjane Thiam promu directeur général

Tidjane Thiam

Tidjane Thiam

L’Américain Brady Dougan, directeur général de Crédit Suisse, va laisser sa place en fin juin au Franco-Ivoirien Tidjane Thiam, actuel directeur général de l’assureur britannique Prudential, a annoncé, mardi 10 mars 2015, la banque suisse.

«Tidjane Thiam est un leader remarquable et respecté, au bénéfice d’une réussite impressionnante dans l’industrie globale des services financiers », a déclaré Urs Rohner, Président du conseil d’administration de Crédit Suisse.

Tidjane Thiam deviendra le deuxième noir à diriger une grande banque internationale.

Né en juillet 1962 en Côte d’Ivoire dans une famille baignant dans la politique, il est le premier Ivoirien à entrer à l’Ecole polytechnique, couronnement d’études brillantes en France qui l’ont vu sortir major de promotion aux Mines et décrocher un MBA à l’INSEAD.

Il a été recruté en 1988 par le cabinet de conseils américain McKinsey, avant d’être appelé en 1994 par le président ivoirien Henri Konan Bédié.

En 2009, il prend la tête de Prudential, et devient le premier patron noir d’une entreprise du Footsie 100, l’indice roi de la place londonienne.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Tidjane Thiam

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Côte d’Ivoire : Didier Drogba s’offre 5% du capital d’une société de mine d’or

L’après football se prépare dès aujourd’hui pour Didier Drogba. L‘international ivoirien se lance dans le business en prenant 5% cédés

Côte d’Ivoire: A quand la vrai libéralisation du secteur de l’audiovisuel ?

En annonçant dès sa prise de pouvoir que l’espace audiovisuel ivoirien serait libéralisé dans les mois qui suivent, bon nombre

Cotonou: la BOAD dévoile ses grands projets de financement

[GARD align= »center »] Le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) vient de livrer à Cotonou au Bénin ses

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*