Crise entre le RSP et Isaac Zida: le Président Kafando annonce un dénouement

Crise entre le RSP et Isaac Zida: le Président Kafando annonce un dénouement
Michel Kafando et Isaac Zida

Le président de transition Michel Kafando (g) et le Premier ministre Isaac Zida (d), en novembre 2014 AFP/ Sia KAMBOU

Michel Kafando, le président de la transition burkinabè a mis en place un cadre de concertation des sages dont il attend les conclusions des travaux pour savoir comment régler la crise en cours entre l’armée et son Premier Ministre, Isaac Zida.

Michel Kafando a prononcé vendredi un discours axé sur la crise entre le Premier ministre Yacouba Isaac Zida et le Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

«Je suis au regret de le reconnaître, tous ces contacts ne m’ont pas donné la certitude que les différents protagonistes étaient prêts à accepter ce compromis dynamique qui puisse amener à l’apaisement social», a regretté M. Kafando.

C’est au vu de ce constat que le président intérimaire du Burkina a décidé de mettre sur pied un cadre de concertation des sages pour réfléchir sur la conduite à tenir pour un dénouement de la crise opposant Isaac Zida, ex-numéro 2 de ce corps de l’armée et le RSP.

En outre, Michel Kafando a expliqué qu’il a rencontré les différentes composantes de la société burkinabè au sujet de cette crise dans ces tumultes qui secouent le Burkina. Le cadre de concertation des sages continue son travail et devra livrer les conclusions dans les prochains jours, selon l’homme fort du Burkina Faso.

«Et j’attends les conclusions de ces travaux, dès le début de la semaine prochaine, grâce auxquelles je pourrai prendre utilement les décisions qui conviennent», a-t-il dit.

Depuis quelques semaines, le courant ne passe plus entre le Premier ministre, Isaac Zida et les officiers de la garde présidentielle.

La mésentente s’est accentuée depuis que des officiers de ce corps de l’armée ont été accusés d’avoir fomenté un coup d’Etat contre M. Zida et qui ont été arrêtés.

La garde présidentielle exige la démission de Zida. Le Premier Ministre de son côté exige un démentiellement de cette unité d’élite.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Burkina FasoMichel Kafando

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Togo: l’élection présidentielle doit se tenir le 5 mars 2015 « au plus tard », selon la Cour constitutionnelle

La Cour constitutionnelle togolaise a annoncé lundi que l’élection présidentielle, prévue en 2015 mais pour laquelle aucune date n’a été

Bénin: 115 milliards de la BOAD pour soutenir la campagne cotonnière

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) a accordé au Bénin une enveloppe financière de 115 milliards de francs CFA

Togo: six centrales syndicales donnent une chance aux négociations sur le salaire

Le  10 février 2015, la Coordination des centrales syndicales du Togo (CCST) a déposé un préavis de grève d’avertissement de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*