Dakar : Les 22 étudiants libérés au bénéfice du doute

Dakar : Les 22 étudiants libérés au bénéfice du doute

[GARD align= »center »]

Palais de Justice de DakarLe tribunal régional de Dakar a rendu mercredi son verdict dans l‘affaire des étudiants interpellés suite aux manifestations du 23 mai dernier. Ils ont été relaxés au bénéfice du doute.

C’est un verdict d’apaisement qui a été rendu mercredi par le tribunal régional  de Dakar, en ce qui concerne les 22 étudiants poursuivis pour troubles à l’ordre public, destruction de biens publics et séquestration. Ils ont été libérés au bénéfice du doute.

[GARD align= »center »]

«La justice, après une analyse correcte du dossier, a rendu la décision que le peuple sénégalais attendait », a estimé Me Moustapha Dieng, avocat de la défense. Il ajoute que cette décision participera à l’apaisement de l’espace universitaire.

Pour Me Dieng, les Sénégalais veulent la paix, les étudiants veulent la paix et leurs réclamations sont justes et d’ordre social.

«Personne ne cautionne la casse. (…) Les étudiants ont posé des revendications qui concernent le paiement de six mois de bourse. Il y a une intervention intempestive des forces de l’ordre », poursuit la défense.

[GARD align= »center »]

Mardi, après plusieurs tours d’horloge de plaidoirie, le procureur avait réclamé trois mois de prison ferme. De son côté, Babacar Ba, l’agent judicaire de l’Etat, avait réclamé le franc symbolique car, pour lui, on ne peut justifier un acte de vandalisme.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
dakarjustice

Related Articles

Mali: l’Afrique de l’Ouest augmente la facture pour financer la guerre

L’Afrique de l’Ouest a réclamé lundi 950 millions de dollars (715 millions d’euros), deux fois plus que promis, pour financer

Gambie: le président Barrow libère tous les détenus sans jugement

[GARD align= »center »] Le nouveau président gambien Adama Barrow a annoncé samedi la libération de tous les détenus sans jugement dans

Les français se retirent de Kidal, Bamako se veut rassurant

[wp_ad_camp_3] Les militaires français venues de la République tchadienne pour renforcer les dispositifs militaires dans le nord du Mali se

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*