Dakar: Une vingtaine d’étudiants devant le juge, mardi

Dakar: Une vingtaine d’étudiants devant le juge, mardi

[GARD align= »center »]

Palais de Justice de Dakar

| Archives

Une vingtaine d’étudiants qui réclamaient le paiement de leurs bourses vont faire face au juge ce mardi à Dakar. Ils sont accusés d’avoir détruit des biens publics lors des affrontements entre pensionnaires du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop et forces de l’ordre.  

Les affrontements entre étudiants et policiers à Dakar se déploient sur le terrain judiciaire. Ce mardi, une vingtaine d’apprenants devra faire face au juge. Ils ont été interpellés la semaine dernière pour destructions de biens publics, puis inculpés et placés sous mandat de dépôt. Ces étudiants comme la plupart de leurs camarades, manifestaient pour réclamer le paiement de leurs bourses et l’admission de certains d’entre eux au programme de Master.

Une frange de l’opposition sénégalaise s’est saisie de cette affaire. Idrissa Seck, patron du parti Rewmi estime que la situation dans les universités est grave et inquiétante. Le leader du Rewmi estime que ce n’est pas en mettant les forces de l’ordre dans l’espace universitaire, que l’Etat parviendra à régler les problèmes des étudiants. Il appelle ainsi les autorités à consacrer plus de financement au secteur de l’éducation.

[GARD align= »center »]

Pour sa part, l’ancien Premier ministre,  Souleymane Ndéné Ndiaye compte enfiler sa robe d’avocat pour défendre les étudiants. II a demandé, lundi à Kaolack (centre du pays), la libération des étudiants arrêtés à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar et invité le gouvernement à engager le dialogue avec eux.

«La place d’un étudiant n’est pas en prison mais dans les amphithéâtres. Les étudiants ont droit à leurs bourses. Il faut plutôt régler cette question, au lieu d’envoyer les forces de l’ordre dans l’espace universitaire», a-t-il dit.

[GARD align= »center »]

Juriste, Souleymane Ndéné Ndiaye a été Premier ministre du Sénégal entre avril 2009 et mars 2012 durant le régime libéral d’Aboulaye Wade (2000-2012).

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
dakarjustice

Related Articles

Publicité RD Congo : Livio

Ne lui demandez surtout pas son secret au risque qu’elle vous donne un coup de ballet.

Cameroun : L’affaire Vanessa Tchatchou s’invite aux débats

Le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary exhorte les journalistes de l’aider à débusquer celui qui incite la mère

La ville de Kinshasa, une architecture du verbe

Par Filip De Boeck Kinshasa n’est certes pas le Congo, mais elle en est le cerveau, les yeux, les poumons

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*