Décès de Mandela: Dénis Sassou N’Guesso parle d’un «coup de tonnerre»

Décès de Mandela: Dénis Sassou N’Guesso parle d’un «coup de tonnerre»

 [wp_ad_camp_3]

Le président congolais Denis Sassou Nguesso

Le président congolais Denis Sassou Nguesso

La mort de Nelson Mandela touche énormément des grands figurent africaine et surtout les Chefs d’Etat qui ne cessent de lui rendre des hommages. Le président congolais Dénis Sassou N’Guesso  n’a pas dérogé à cette règle. Il a rendu hommage à Nelson Mandela qu’il considère comme « un géant dont le décès a provoqué un coup de tonnerre ». « Pour nous les dirigeants, les peuples africains, c’est un monument, c’est un géant, un grand, c’est le symbole, c’est le héros des luttes de libération des peuples du monde qui aura marqué l’histoire du monde. (…) C’est pour nous une grande tristesse et une grande émotion.

La nouvelle de sa mort est tombée hier comme un coup de tonnerre », a déclaré Dénis Sassou N’Guesso qui se trouve actuellement à Paris où il prend part au sommet de l’Elysée sur la Paix et la Sécurité. « Sa mort va sans doute peser sur le sommet mais je pense que le sommet devrait se tenir. Au contraire, le thème du sommet (paix et sécurité) fait que ce devrait être un grand moment de concertation, un grand moment de prise de responsabilité pour nous tous.

Ce serait une forme d’hommage que l’on rendra à Mandela qui a passé toute sa vie à lutter pour la libération des peuples africains et la paix», a estimé le président congolais Sur la question sécuritaire qui est le sujet principal du sommet de l’Elysée, le président congolais salue l’initiative de François Hollande. Il n’a pas manqué non plus d’aborder le problème de la Centrafrique qui est le sujet sécuritaire brûlant de l’heure avec une situation chaotique qui prévaut depuis jeudi matin avec des assassinats des populations par les milices d’autodéfense et les rebelles de la Séléka.

Certains n’hésitent pas à parler d’une situation pré génocidaire. Dénis Sassou N’Guesso pour sa part salue la décision du Conseil de Sécurité de l’ONU qui a pris une résolution autorisant l’intervention des militaires en Centrafrique. Les militaires français vont apporter leur appui logistique à la force africaine présente sur place. M. N’Guesso a précisé que 850 militaires congolais interviennent actuellement en RCA dans la mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA). Pour lui, le débat politique doit être aussi engagé pour permettre le fonctionnement des institutions en vue de parvenir rapidement à l’instauration d’un régime démocratique.

[wp_ad_camp_2] 

Mais il a exclu toute possibilité de rétablissement de François Bozizé au pouvoir. « Politiquement, il s’agit d’appliquer les accords de Libreville concernant une transition de 18 mois comme au Mali à l’issue de laquelle il y aura des élections régulières. Il ne s’agit de stabiliser le pays pour permettre le fonctionnement des institutions et désarmer les milices qui sèment la terreur », a indiqué Dénis Sassou N’Guesso qui ajoute que « si tout cela peut être fait pour que les élections générales aient lieu dans 18 mois c’est tant mieux mais à l’impossible nul n’est tenu ».

Le Président congolais a en outre dénoncé la situation créée en Libye qui facilite aujourd’hui la circulation des armes dans plusieurs pays autour de la Libye ; ce qui représente une grande menace.

Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
MandelaSassou N’Guesso

Related Articles

Législatives au Congo-Brazza: 2e tour sans surprise dimanche, l’opposition conteste

Le parti du président Denis Sassou Nguesso, au pouvoir depuis 1997 au Congo-Brazzaville, devrait sans surprise s’assurer la majorité absolue

270 millions de dollars de Londres pour un nouveau programme de santé en RDC

La Grande-Bretagne va financer à hauteur de 270 millions de dollars un nouveau programme de santé en République démocratique du

Congo: le président Sassou Nguesso candidat à un troisième mandat en mars

[GARD align= »center »] Le parti au pouvoir à Brazzaville a annoncé lundi que le président congolais Denis Sassou Nguesso briguerait un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*