Décès du général Doué, ex-chef de l’armée sous Gbagbo

[GARD align= »center »]

L’ex-chef de l’armée ivoirienne sous le président Laurent Gbagbo, le général Mathias Doué, est décédé au Maroc| © AFP

L’ex-chef de l’armée ivoirienne sous le président Laurent Gbagbo, le général Mathias Doué, est décédé au Maroc à l’age de 71 ans des suites d’une longue maladie.

« Le général Doué est mort , il souffrait depuis quelque temps d’un mal pernicieux », a déclaré à l’AFP un membre de la famille.

Nommé par l’ex-président Gbagbo après son accession au pouvoir en 2000, le général Doué était très respecté au sein de la troupe.

Polyglotte, il était surnommé le « Chinois » (en raison d’une de ses formations militaires en Chine) ou encore la « chat » pour sa grande discrétion et sa capacité à rebondir.

Le général Doué avait été limogé en novembre 2004 par le président Gbagbo, après l’échec d’une offensive lancée contre la rébellion dans le nord du pays.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
décèslaurent gbagboMathias Doué

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Crise postélectorale en Côte d’ivoire: Ouattara reconnaît les crimes de sang perpétrés par son camp

[GARD align= »center »] La crise postélectorale en Côte de novembre 2010 à avril 2011 a été l’une des plus meurtrières en

Sénégal: Les avocats de Mme Habré dénoncent un contorsion judiciaire en faveur des Chambres africaines

[GARD align= »center »] Les Chambres Africaines extraordinaires ont-elles décidé de faire tomber tous ceux qui entourent l’ancien président tchadien, Hissène Habré

Côte d’Ivoire : À Bouaké la fête de Ramadan fait découvrir une « Mutinerie infantile »

[GARD align= »center »] Ce qui devrait être un fait banal ce jour de célébration du Ramadan est devenu un véritable buzz

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*