Décès par « noyade » du chef d’orchestre et batteur du groupe ivoirien Magic System

[GARD align= »center »]

Didier Bonaventure Deignan

Didier Bonaventure Deignan

Le batteur du groupe ivoirien Magic System, Didier Bonaventure Deignan (46 ans) dit « Pépito », est décédé le dimanche 1er mai 2016 par « noyade » à Jacqueville, une cité balnéaire située à 60 Km à l’Ouest d’Abidjan.

« C’est avec une grande tristesse et le cœur lourd que nous vous annonçons le décès de notre batteur Didier Bonaventure Deigna dit Pépito. Il profitait d’un petit repos suite aux préparatifs du Femua 9, avant la reprise de la tournée française des Magiciens », indique une note du groupe sur sa page Facebook.

Pepito « était notre choriste, batteur mais surtout le chef d’orchestre depuis 16 ans avec notre groupe Magic System. Il veillait à la bonne tenue de notre orchestre musical et de la bonne symphonie durant toutes ses années et des nombreux concerts des Magiciens dans le monde entier », souligne le texte.

« Il restera à jamais gravé dans nos cœurs. Repose en paix « pasteur » comme certains le surnommait », poursuit la note.

Pépito quitte le groupe mythique Magic System, l’un des fleurons de la musique ivoirienne, abandonnant à jamais A’Salfo, le lead vocal, Goudé, Tino et Manadja.

Ce décès intervient neuf jours après la mort de Papa Wemba, le « roi de la rumba » congolaise, lors d’une prestation à la 9e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA).

Le groupe est actuellement très éprouvé. Alors que A’Salfo et ses collaborateurs sont à Kinshasa pour la cérémonie nationale d’hommage à Papa Wemba, l’orchestre de Magic System enregistre le départ de Pépito.  

Le groupe Magic system devait entamer jeudi une tournée en France.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
magic system

[fbcomments]

Related Articles

Koffi Olomide poursuivi au Togo et en RDC pour escroquerie

[GARD align= »center »] Il n’y aura pas de tournée au Togo pour Koffi Olomide et son groupe le Quartier Latin dans

JB Mpiana, 30 ans d’une riche carrière musicale

L’artiste s’apprête à célébrer, dans les tout prochains jours, ses trente ans de carrière en livrant un spectacle haut en

Abidjan: 5e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA)

Situé dans la commune de Marcory, le village d’Anoumabo qui fait référence aux quatre (4) garçons de Magic System, était

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Didier Michel Kipopa
    Didier Michel Kipopa 3 mai, 2016, 11:49

    Alors pour quelle causse l’artiste est mort?

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*