Décoration du centre de conférence de Diamniadio : Des artistes sénégalais critiquent le projet de sélection

Décoration du centre de conférence de Diamniadio : Des artistes sénégalais critiquent le projet de sélection

[GARD align= »center »]

Décoration du centre de conférence de Diamniadio : Des artistes sénégalais critiquent le projet de sélection

Décoration du centre de conférence de Diamniadio : Des artistes sénégalais critiquent le projet de sélection

Scindés en groupes, une centaine d’artistes du Village des arts s’est rendue jeudi au Centre international de conférence de Diamniadio. L’objectif de la visite, c’était d’identifier des espaces qui peuvent abriter des œuvres d’art visant à décorer l’édifice dans le cadre du quinzième Sommet de la Francophonie. Mais des artistes ont émis des réserves concernant ce projet.

Le centre international de conférence de Diamniadio, situé à quelque quarante minutes du centre ville de Dakar, pourrait peut-être inspirer certains artistes à en faire un tableau d’art. Casque jaune ou rouge sur la tête, électricien, soudeurs, carreleurs, maçons et bétonniers tapent, brisent, mélangent, posent ou  installent des carreaux, des vitres, des pieux ou des escaliers… Loin, camion- grues ou bennes et camionnettes de services se croisent, s’évitent et disparaissent parfois sous la poussière rouge, aux yeux des quelque 800 ouvriers travaillant sur le site. Entre eux et les amas de ferraille, de carreaux, de sable et de ciment, s’est faufilé, jeudi, une centaine d’artistes du Village des arts partis identifier différents espaces qui pourraient accueillir des créations artistiques.

[GARD align= »center »]

Mais, pour le designer Alioune Sarr, cette visite n’est pas appropriée parce que, dit-il, «le chantier est inachevé. Nous avons en face de nous un produit qui n’est pas encore fini et il est difficile de savoir quel endroit placer des œuvres, alors qu’il est question de décoration intérieure avec un emplacement précis des œuvres».

Moussa Tine, artiste visuel, trouve que pour un espace d’envergure, tous les artistes peuvent avoir de la place pour leurs œuvres. Mais, il critique le choix des œuvres à travers un concours présidé par un jury. Tine juge que c’est plus une sélection d’œuvres qu’un concours qui, à ses yeux, est plus serré. Concernant l’espace aménagé au sein du centre de conférence, Moussa Tine signifie qu’il sera difficile d’accrocher des œuvres d’art en raison, dit-il, «du métal sur les murs, du bois déjà teinté et des cloisonnements au niveau du musée. Un artiste qui se présente dans un lieu, a besoin d’une sérénité pour voire comment exprimer ses œuvres». Pour sa part, le peintre Assane Gning renverse l’esprit de musée en indiquant qu’il ressemble plus à une galerie.

Et Moussa Tine d’ajuster : «Dans le comité, il fallait associer  le concours d’un artiste pour veiller aux montages des expositions qui sont prévues». Tandis que même s’il salue l’idée de visite du site pour les artistes, Tita Mbaye, peintre, observe que dans certaines salles encore en construction, «on ne peut savoir la couleur finale qui sera apposée». Il alerte déjà sur le fait qu’un mur avec des barreaux de fer, n’est pas adéquat pour accueillir des tableaux artistiques. Pour le musée, il rejette qu’il n’en est point vue son étroitesse. Pour le sculpteur Séa Diallo, vu l’état du chantier, «on ne peut pas avoir une vue réelle du site même s’il existe énormément d’espaces comme le plan d’eau et les espaces verts, qu’il faut aussi décorer».

[GARD align= »center »]

Malgré ces obstacles énumérés par les créateurs, le directeur des arts, Ousseynou Wade fait savoir que le jury qui a enregistré 110 inscrits, va se réunir pour sélectionner les œuvres. «Toutes les expressions artistiques sont ciblées et les acquisitions des œuvres se feront directement entre l’Etat et le propriétaire de l’œuvre qui peut au maximum soumettre trois œuvres au jury », explique Ousseynou Wade.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
Diamniadiosénégal

Related Articles

Putsch manqué en Gambie: mobilisation des ONG contre l’extradition vers Banjul de personnes arrêtées à Bissau

 [GARD align= »center »] Plusieurs ONG de défense des droits humains ont exhorté, vendredi, Bissau «de ne pas extrader les personnes arrêtées

Bénin: Les autorités en guerre contre les sachets plastiques non biodégradables

[GARD align= »center »] Les sachets plastiques seront interdits au Bénin dans les semaines qui viennent. Suivant l’exemple de la Mauritanie et

Togo : Les Etats-Unis appellent Faure Gnassingbé à opérer des réformes politiques

[GARD align= »center »] Les Etats-Unis d’Amérique célèbrent  ce 4 juillet leur 238e anniversaire de leur indépendance. A l’occasion de cette célébration,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*