Départ de la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire : le personnel ivoirien en « grève »

[GARD align= »center »]

Des Casques bleus de l'ONU patrouillent à Abidjan, le 17 décembre © AFP Kambou Sia

Des Casques bleus de l’ONU patrouillent à Abidjan, le 17 décembre © AFP Kambou Sia

Le personnel ivoirien de la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire a entamé mercredi une « grève » pour dénoncer leur départ fixé pour la fin du mois de juin, alors que le mandat de l’Opération des Nations Unis en Côte d’Ivoire (ONUCI) devrait prendre fin en juin 2017.

Quelque 360 agents du personnel national civil sont visés dans un premier temps par cette mesure sur 713 employés locaux travaillant pour la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire. Ceux-ci estiment avoir été mis à la porte plutôt que prévu et réclament un droit de rupture de contrat.

Le personnel civil restant devait être remercié par vagues successives jusqu’à la fermeture définitive de l’Onuci, qui s’est installée dans le pays après la crise politico-militaire de 2002.

Ces ex-employés, regroupés au sein de l’Association du personnel localement recruté de l’ONUCI (APEL-ONUCI), qui pendant quelques jours avaient arboré des vêtements blancs, se sont mis en t-shirt rouge pour exprimer leur mécontentement.

Pendant que les agents déflatés réclament la totalité de leur dû au moment de leur départ, les «responsables veulent échelonner ce paiement sur deux à trois  années », déplore le collectif du personnel.

L’association du personnel indique avoir adressé une lettre à Aïchatou Mindaoudou, la patronne de l’Onuci, mentionnant dans le courrier qu’ils sont « fiers » de leur « contribution au retour de la paix en Côte d’Ivoire » mais « ne ressentent aucune reconnaissance de leurs efforts ».

La fin du mandat de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) est prévue en juin 2017. 713 fonctionnaires ivoiriens devraient voir leurs postes supprimés progressivement.

Erick de Baru

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireonu

[fbcomments]

Related Articles

« Il faut défendre et comprendre le peuple », dit le pape au président du Togo

[GARD align= »center »] Le pape a remis jeudi à Faure Gnassingbé une médaille représentant saint Martin de Tours (317-397), un officier

Côte d’Ivoire : le procureur de la république subitement débarqué

La nouvelle du limogeage du procureur de la république a d’abord circulé dans les milieux judiciaires et politiques de la

Elections au Nigeria: les partis politiques s’affrontent sur les réseaux sociaux

Les partis politiques nigérians investissent en masse internet et les réseaux sociaux pour mener la campagne de la présidentielle et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*