Des images sud-africaines dans une pub pour la France

Des images sud-africaines dans une pub pour la France

Qui aurait pu croire qu’un jour le pays recevant le plus grand nombre de touriste par an puisse utiliser des images des plages sud-africaines pour sa promotion? C’est pourtant c’est que l’Agence de développement du tourisme de la France, appelée aussi Atout France, a réalisée  l’occasion de sa campagne de promotion du territoire hexagonal qui s’adresse aux Britanniques. En voulant vanter les mérites des côtes du Nord et de la Méditerranée, des photos d’une plage d’Afrique du Sud ont été utilisées. Pour explication, Atout France s’est refusé à tout commentaire sur cette bourde, excepté pour se dédouaner en affirmant que cette méprise n’est pas de leur fait.

Il faut dire que ce site web de tourisme a de quoi être secoué et confus par cette erreur. Spécialisé dans le tourisme d’affaires, sa réputation risque d’en prendre un sacré coup. Selon le Huffington Post, l’agence a déboursé pas moins de 716 000 euros pour réaliser cette campagne publicitaire placardée sur les murs de Londres.

Moqueries de la presse anglo-saxonne

L’erreur a été repérée par un photographe de mode du nom de Bradford Bird. Habitant actuellement la capitale britannique, il a néanmoins vécu dans cette région d’Afrique du Sud durant son enfance. « J’ai grandi à Llandudno et j’ai reconnu la plage dès que je l’ai vu« , a-t-il expliqué au journal d’Outre-Manche The Telegraph. « J’ai trouvé ça culotté et j’ai donc posté une photo de l’affiche sur ma page Facebook« , a-t-il ajouté.

Ces photos ont évidemment été retirées du site web une fois que la méprise a pris un caractère public mais elle vont demeurer placardées dans les couloirs du métro londonien jusqu’à mi-avril. Et depuis quelques jours, la presse anglo-saxonne se gausse de cette bourde et ne s’économise pas pour se moquer de la France.

source: Gentside



Related Articles

Le chocolat pourrait disparaître d’ici 50 ans!

La fin des haricots ? Non, plutôt la fin des fèves de cacao. À l’occasion d’une réunion de l’Alliance des

Samuel Eto’o se paye une maison à 1 milliard à Douala

Yves Michel Fotso, pesionnaire de la prison centrale de Kondengui dans le cadre de l’opération Epervier, vient de vendre sa

Et si on vivait chez Ikea

On ne présent plus Ikea et ses magasins qui sont devenu la référence des petite bourses en ce qui concerne la décoration de nos intérieurs.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*