Alerte Infos

Déténu pour détournement à Ecobank Togo: Jonathan Fiawoo en liberté provisoire

Déténu pour détournement à Ecobank Togo: Jonathan Fiawoo en liberté provisoire

 [GARD align= »center »]

Jonathan Fiawoo, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT)

Jonathan Fiawoo, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT)

Après près d’un mois passé dans les locaux de la Gendarmerie nationale, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), Jonathan Fiawoo a été remis en liberté provisoire depuis mercredi. Cette mesure a été consécutive au versement de la somme d’un milliard de Francs CFA. Sa co-accusée, Elvire Grunitzky a été également libérée.

Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) et sa compagne, Elvire Grunitzky ont été libérés sous caution mercredi soir. Arrêtés le 26 août dernier respectivement par le Service de renseignement et d’investigation (SRI) de la gendarmerie nationale  et par la Direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) dans l’affaire de détournement des 2,6 milliards de francs CFA à Ecobank, ces deux personnes ont bénéficié de la liberté provisoire après avoir payé la somme d’un milliard de Francs CFA.

Le président de la CCIT impliqué dans cette affaire à cause des nombreux mouvements de fonds effectués sur ses comptes personnels et sur ceux de ces sociétés peut désormais réapprécier les délices de la liberté. A l’origine de cette affaire, un siphonage des comptes de dépôt à terme (DAT) des clients de la banque panafricaine Ecobank (ETI) à hauteur de 2,6 milliards de francs CFA. L’accusation contre Jonathan Fiawoo n’a été que verbale et les seules preuves qu’Ecobank-Togo dispose, ce sont les mouvements effectués sur les comptes de l’accusé.

L’affaire a été révélée lorsqu’il a été constaté que les mêmes mouvements frauduleux effectués par Elvire Grunitzky ont touché les comptes d’au moins cinq personnes. Même si le président de la CCIT clame son innocence dans cette affaire de détournement de fonds, sa compagne persiste et signe que ses comptes n’ont pas été frauduleusement utilisés.

Elvire Grunitzky, compagne de M. Fiawoo et fondée de pouvoir à Ecobank-Togo reconnait les faits et accable son homme. Pour elle, toutes les sommes ont été virées sur les comptes des sociétés de M. Jonathan Fiawoo et sont ensuite virées sur les comptes personnels de M. Fiawoo et destinées à ses besoins personnels.  

«Je précise et maintiens pour les besoins personnels de M. Fiawoo. Pour preuve, tous les ordres de virement et chèque frauduleux émis ont été émis par lui personnellement. Je n’ai pas falsifié de signature, et si je l’avais fait, le système de contrôle d’Ecobank-Togo allait refuser le paiement», a déclaré la fille de l’ancien Président togolais, Nicolas Grunitzky.

L’opinion et les clients de la Banque vont devoir attendre pour savoir à quoi va aboutir cette affaire.

Didier ASSOGBA
© OEIL D’AFRIQUE

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
EcobankJonathan FiawoTogo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

France: la saisie des voitures de la famille Obiang confirmée en justice

La Cour d’appel de Paris a confirmé la saisie des voitures de luxe de la famille du président de Guinée

RDC: couacs au gouvernement sur l’arrestation de présumés soldats rwandais

L’armée congolaise avait arrêté en novembre au moins une dizaine de soldats rwandais ainsi que des rebelles congolais du mouvement

Kenya: le président Kenyatta en route pour la CPI à La Haye

[GARD align= »center »] Le président kényan Uhuru Kenyatta était en route mardi pour La Haye, pour une comparution inédite le lendemain

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*