Didier Drogba tranche: « En Chine, je ne suis pas à la retraite»

Didier Drogba tranche: « En Chine, je ne suis pas à la retraite»
Didier Drogba

Didier Drogba à Shanghai

Son parcours est atypique et digne d’un vrai monstre du football. Anonyme joueur, il y a 10 ans, Didier est plus que jamais sous les spot-lights. Sur le terrain ou en dehors, il s’est taillé une notoriété légendaire. La Côte d’Ivoire, son pays d’origine savoure. Ses clubs acquéreurs aussi.

Si je dois partir à la guerre, et que je devais choisir un frère d’armes pour m’accompagner, je choisirais Didier Drogba». Simple, concise et précise, cette phrase signée José Mourinho, dans la préface de la biographie de l’international ivoirien, est lourde de sens. Elle exprime non seulement le degré d’affection entre les deux personnalités, qui ont travaillé ensemble à Chelsea, mais surtout la force de caractère d’un joueur devenu icône mondiale alors que, comme il le reconnaît lui-même, « C’était pas gagné.» (….)

Comme par enchantement, sans même avoir fini de savourer son sacre en Ligue des champions avec Chelsea, Didier Drogba s`est retrouvé l`été dernier en Chine. Une nouvelle escale pas du tout ordinaire pour le capitaine des Eléphants. On y a vu les signes de la fin, ou encore une quête d`argent. Rien de tout cela, assure le concerné. Didier Drogba, qui a accepté de s`ouvrir exclusivement à LE MATCH, fait des confidences sur ce transfert pour le moins médiatisé, mais également sur sa vie de famille.

Comment t`es-tu retrouvé subitement en Chine?

C`est une nouvelle expérience. Une nouvelle vie qui commence pour moi, avec son lot de surprises et de découvertes. Je suis content parce que ça me plaît, j`aime ça. Tout s`est très bien passé. L`accueil surtout a été magnifique.

Aurais-tu fait le choix de Shenhua parce qu`Anelka y évolue?

J`ai fait ce choix certes parce qu`il y a Nico (NDLR: Nicolas Anelka, son ancien coéquipier à Chelsea). Mais, c`est surtout parce que j`avais envie de vivre une autre expérience, quelque chose de différent. J`ai fait l`Europe. Je connais très bien ce continent. Avant d`y être, j`étais dans mon pays. A un moment, j`ai dû partir. Ça a été très enrichissant. Je suis donc dans la continuité. C`est ma « life » qui se poursuit et je suis content d`être là-bas.

Est-ce qu`en partant tu t`es dit qu`il n`y avait plus rien à gagner après la Ligue des champions?
Non, pas tout. C`est sûr qu`il y avait d`autres challenges en Europe, d`autres trophées à
remporter.

 LE MATCH

 
Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Chinedidier drogbatranche

Related Articles

Barça : laisser partir Keita pour avoir Thiago Silva ?

Définie comme la priorité du club catalan la saison prochaine, la recherche d’un défenseur central s’intensifie ces dernières semaines. C’est

Chelsea battu en demi-finale aller de League Cup et la Juve élimine le Milan AC en Coupe d’Italie

Chelsea a subi la loi de Swansea mercredi soir en demi-finale aller de la Coupe de la Ligue, s’inclinant à

CAN 2015: Eliminé, le Congo pourrait être repêché pour la phase de groupe

[GARD align= »center »] La République du Congo, éliminée sur le terrain par le Rwanda au deuxième tour des qualifications pour la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*