Diplomatie: L’axe parlementaire Abidjan-Dakar renforcé

Diplomatie:   L’axe parlementaire Abidjan-Dakar renforcé

[GARD align= »center »]

Les présidents des parlements ivoiriens et sénégalais, Guillaume Soro et Moustapha Niasse

Les présidents des parlements ivoiriens et sénégalais, Guillaume Soro et Moustapha Niasse

Le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont renforcé leur coopération parlementaire. Cela est dû à la visite que le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse, a effectuée à Abidjan, entre le 04 et le 08 juin dernier.

C’est une visite jugée fructueuse que Moustapha Niass, président de l’Assemblée nationale du Sénégal a effectuée en Côte d’Ivoire. Et c’est l’axe parlementaire Abidjan-Dakar qui se porte bien à l’issue  des différentes audiences ave son homologue ivoirien, Guillaume Soro, le chef de l’Etat Alassane Ouattara et le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

Procédant à l’évaluation du Protocole-cadre signé entre les deux Assemblées nationales, le 13 juin 2013, lors de la visite de Guillaume Soro au Sénégal, les Présidents des deux Parlements ont insisté sur «l’intérêt d’un partage d’expériences dans le domaine du développement économique et de la réalisation des infrastructures, en particulier pour la construction de l’Hôtel des Députés au Sénégal», indique le communiqué final, transmis à APA.

[GARD align= »center »]

Selon APA, Soro et Niasse ont souligné la nécessité d’une «mobilisation» et d’ un «engagement commun» des pays africains pour la résolution des conflits au Mali et en République Centrafricaine et pour mieux faire face aux autres défis tels que «l’avancée du désert, le terrorisme, la prolifération des armes, le trafic de la drogue, le changement climatique, (…) ».

«La nécessité de mener une réflexion commune sur la question du chômage des jeunes, de sorte à proposer des solutions appropriées pour les deux pays, l’impératif de la valorisation de la femme par la reconnaissance de l’importance de son rôle dans la société et par la prise de mesures visant à assurer la parité homme-femme dans les instances de prise de décisions», poursuit le texte, cité par APA.

Les deux parlements ont, également, convenu de mettre un accent sur la formation de leurs députés et fonctionnaires parlementaires ainsi que sur la concrétisation du forum d’échanges de bonnes pratiques parlementaires par «la mise en place d’une plateforme de communication entre les parlementaires des deux Assemblées».

[GARD align= »center »]

Conscients de maintenir ces relations de «complémentarité au beau fixe», les deux Présidents ont, aussi, convenu d’encourager et maintenir les efforts dans la mise en œuvre du protocole-cadre entre les deux Institutions et d’encourager vivement les Groupes d’Amitié de Côte d’Ivoire et du Sénégal à travailler de concert pour une plus grande intégration des peuples, selon APA.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
cote d'ivoirediplomatiesénégal

Related Articles

Côte d’Ivoire : Il était une fois le 19 septembre

Cela fait 10 ans, jour pour jour, que la crise ivoirienne éclatait du côté de la lagune Ebrié. Heures chaudes

Burkina: la médiation propose de restaurer le président Kafando et d’amnistier les putschistes

Les médiateurs de la Cédéao ont proposé dimanche soir à Ouagadougou un projet d’accord politique de sortie de crise au

Burkina: Diendéré affirme que Compaoré n’est pas lié au coup d’Etat

Le général Gilbert Diendéré qui vient de prendre le pouvoir au Burkina Faso par la force d’un putsch, a affirmé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*