Dix personnes meurent au Maroc après avoir consommé de l’alcool à brûler

[GARD align= »center »]

Une femme portée par des secouristes à Hay Farah près de Casablanca, Maroc, 10 avril 2007.|AP

Des sans-domicile fixe étaient parmi les victimes qui vivaient à El Hajeb.

Dix personnes sont décédées et six autres hospitalisées dans un état grave après avoir consommé de l’alcool à brûler dans une localité du centre du Maroc, a rapporté mardi l’agence de presse officielle MAP.

Les victimes, notamment des sans-domicile fixe, vivaient à El Hajeb, et ont été secourues en différents lieux et heures dans la ville. Une partie a été évacuée vers des hôpitaux des villes voisines de Fès et Meknès, a indiqué la MAP.

Un premier bilan annoncé lundi par les autorités locales faisait état de cinq morts. « Selon les données préliminaires, leur décès serait dû à la consommation d’alcool à brûler », a précisé la MAP.

Le fournisseur du breuvage a été appréhendé par les services de sécurité et placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête, ajoute l’agence.

AFP

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Maroc

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Plus de 6.400 migrants subsahariens clandestins expulsés par le Maroc

Plus de 6.400 migrants subsahariens clandestins ont été expulsés par le Maroc entre janvier et juillet 2013. Un rapport de

« Le Maroc restera dans son Sahara jusqu’à la fin des temps », prévient Mohammed VI

 [GARD align= »center »] Le roi Mohammed VI a prévenu jeudi que le Maroc resterait « dans son Sahara (…) jusqu’à la fin

La première centrale solaire du Maroc opérationnelle en 2015

 [GARD align= »center »] La première centrale thermo-solaire du Maroc, au cœur d’un vaste projet de développement de cette énergie pour un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*