Droit de Cité: Bishop Tshatumba fini l'opération mulangi

Droit de Cité: Bishop Tshatumba fini l'opération mulangi

S’il y a bien un pasteur qui fait parle de lui en cette période trouble pour les congolais, c’est bien le Bishop Tshatumba. Après s’être dévêtu devant les caméras pour montrer le déshonneur du Congo, après avoir maudit certain dirigeants de l’équipe Kabila, il récidive devant notre caméra avec ce qu’il appelle « l’opération mulangi ». (NDLR: opération bouteille)
Avant qu’il en arrive à ses actions mulangi, nous avions tenu à ce qu’il nous précis son combat pour le Congo et contre tout les « pasteurs collabos ».

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=d7iQXRx0HSQ]



Related Articles

Un peuple qui fait d’un homme son idéal est appelé à échouer

Certains compatriotes avancent que Tshisekedi a offert au peuple congolais l’occasion d’entrer dans l’histoire en se joignant à lui pour

Le salon Mayi Ndombe à Paris (Chateau Rouge)

Dans le cadre de la promotion des activités économique congolaise nous avions avec Kerwin Mayizo rendu visite au salon Mayi

Paris se met à l’heure des modèles pluriethniques

 [GARD align= »center »] La diversité, concept contesté par les uns et cultivé par les autres,  est à la mode en France.

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. Jean Bosco
    Jean Bosco 19 février, 2012, 22:05

    Monsieur Roger Musandji,
    Je crois que vous etes le seul journaliste combattant credible et competent jusqu’a ce jour sur la toile congolaise. Vous avez des analyses claires et des positions intellectuelles; Mais je vous conseille d’eviter de nous proposer des nullites comme ce malade de Tshatumba qui semble manifestement desequilibré. Que croyez-vous vraiment qu’il puisse apporter au combat de liberation pour le Congo avec des prropos aussi insenses.? Ne negligez pas votre capacite d’information pour faire comme tut le monde. Congo Mikili manque des journalistes professionnels et il ne savent ecrire ni le francais, ni meme le lingala. Alors ne cherche pas faire comme, a verser dans le sensationnel injurieux et retrograde mais plutt emmene-les a faire comme toi.
    Tu es entrain de perdre les pedales , mon gars. Tu as un avenir dans la presse qulque soit le bord ou tu te trouves mais il y a une deontologie auivre.
    A prendre ou a laisser. Ne donnez plus jamais la parole a Tshtumba…

    Un ami qui te veut du bien

    Répondre à ce commentaire
    • ali
      ali 20 février, 2012, 17:27

      Ce que j’aime en Roger MUSANJI c’est le fait qu’il ne verse pas dans l’injure,la désinformation, et la politique politicienne.Il fait des analyses pertinentes et credibles. Rien à voir avec ceux qui s’acharnent à nous faire croire que l’etron c’est du fromage, et le fromage c’est l’etron. C’est vrai, des énergumène comme Tshatumba ou Bisho elysée déshonore déshonore les titres qu’ils se sont auto-attribué Résisatnt, pasteur Il ne suffit pas de débiner des injures sur le net pour être le che guevara du 21 ème siècle. Mais, pour des raisons d’équité,de liberté d’expréssin, malheureusement Tshatumba a droit à la parole.Mais j’aimerais que mes frères congolais ne considère pas comme dogme, des paroles insensées et sans fondement.

      Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*