Ebola : le Prix Christophe Mérieux 2015 au professeur Jean-Jacques Muyembe

Ebola : le Prix Christophe Mérieux 2015 au professeur Jean-Jacques Muyembe
Jean-Jacques Muyembe

Le professeur Jean-Jacques Muyembe, un médecin congolais (Photo by Elaisha Stokes)

L’Institut de France a annoncé mercredi l’attribution du prix Christophe Mérieux 2015, doté de 500.000 euros, au professeur Jean-Jacques Muyembe, un médecin congolais, pour encourager ses recherches sur Ebola.

Le Pr Muyembe a contribué à la découverte de la fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE) et avait été le premier chercheur à se rendre sur le site de la toute première épidémie, qui a eu lieu en 1976 à Yambuku, en République démocratique du Congo (RDC, appelée Zaïre à l’époque).

Afin de préciser l’étiologie de cette maladie, il avait ramené avec lui à Kinshasa une infirmière fiévreuse, dont le sang lui avait permis d’identifier le nouveau virus à l’Institut de médecine tropicale d’Anvers, en Belgique.

Il a par la suite entrepris des recherches épidémiologiques et virologiques qui ont débouché sur la mise au point de mesures de contrôle d’Ebola utilisées pour la gestion des épidémies en Afrique.

Il a également été l’un des premiers à expérimenter la transfusion du sang de convalescents d’Ebola sur huit malades, ce qui lui a permis de mettre en place « les prémices d’une sérothérapie anti-Ebola actuellement en développement », précise l’Institut de France.

Le Pr Muyembe est aujourd’hui directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa.

Le prix sera remis le 3 juin à l’Institut de France, à Paris.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
ebolaépidémiefranceRDCrecherchesanté

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

RDC: lancement d’une coupure de 20.000 francs congolais

La Banque centrale congolaise a lancé jeudi une nouvelle coupure de 20.000 francs (environ 20 dollars) pour faciliter les transactions

Kinshasa : retour au calme après une infiltration dans un camp militaire

[GARD align= »center »] Les autorités de la République démocratique du Congo ont affirmé mardi avoir déjoué une attaque d’un groupe d’inconnus

RDC : Une division interne n’est pas forcément une opposition nationale

[GARD align= »center »] Après l’annonce officielle de la candidature de Moïse Katumbi, l’ancien gouverneur du Katanga, à la présidence de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*