Alerte Infos

Ebola: La Mauritanie interdit l’accès à son territoire aux Libériens et Sierra Léonais

Ebola: La Mauritanie interdit l’accès à son territoire aux Libériens et Sierra Léonais

[GARD align= »center »]

Mauritanie Nouakchott

© Laura Martel/RFI | Archives

Selon une communication du ministère mauritanien de la Santé, les autorités du pays ont décidé d’interdire l’accès du pays aux habitants du Libéria et de la Sierra Leone, sévèrement touché par le virus mortel. Cette décision vise à prévenir toute propagation du virus Ebola en Mauritanie.

Il n’est plus possible pour les ressortissants libériens et Sierra Léonais de fouler le sol du territoire mauritanien depuis lundi. Les autorités de ce pays ont décidé de refuser l’accès à leur territoire aux populations de deux pays touchés par l’épidémie de virus Ebola pour prévenir toute propagation de la maladie mortelle.

Selon un communiqué du ministère mauritanien de la Santé, la décision ne concerne que les citoyens du Libéria et de Sierra Léone. De plus, les mesures de sécurité et de détection ont été renforcées aux passages frontaliers du pays.

Cette mesure fait suite à la décision de l’OMS qui a décrété vendredi dernier que la situation du Virus Ebola était une urgence de santé publique de portée mondiale suite à la propagation inquiétante de l’épidémie en Afrique de l’Ouest.

Le virus Ebola, principalement concentré sur la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia, a fait au total 932 morts sur 1711 cas recensés depuis le début de l’épidémie en février dernier (OMS). La maladie s’est également propagée jusqu’au Nigéria et au Bénin attisant les craintes d’une dissémination du virus dans toute l’Afrique.

[GARD align= »center »]

Avant la Mauritanie, les trois pays qui constituent le foyer avait fermé leurs frontières. La Côte d’ivoire a fait de même pour empêcher toute contamination.

©Oeildafrique.com 

[wp_ad_camp_4]

 


Tags assigned to this article:
Mauritanie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Niger: mandat d’arrêt contre le président du Parlement en fuite, accusé de trafic de bébés

 [GARD align= »center »] Un mandat d’arrêt a été émis à l’encontre du président du Parlement nigérien Hama Amadou, en fuite en

Elections législatives 2015 au Bénin: Adrien Houngbédji, candidat et chef de file de l’opposition

Ce qui apparaissait comme une rumeur est devenue une réalité depuis samedi dernier.Maitre Adrien Houngbédji, le chef de file de

Après la démission de Benoît XVI, des voix s’élèvent pour réclamer un pape africain

Après l’annonce lundi de la démission de Benoît XVI, des voix s’élèvent pour réclamer un Africain comme prochain Pape. Le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*