Ecobank perd contre Thierry Tanoh devant la justice britannique

Thierry Tanoh

Thierry Tanoh

Après les tribunaux d’Abidjan et de Lomé, c’est au tour de la justice londonienne de se prononcer en faveur de l’ex-DG d’Ecobank Thierry Tanoh. Le juge Robin Knowles a levé ce vendredi matin l’injonction qui bloquait temporairement l’application des décisions de justice d’Abidjan et de Lomé.

L’on se souvient que le groupe bancaire panafricain, mécontent des verdicts des tribunaux africains, dont il avait mis en cause l’indépendance et l’objectivité, avait décidé de porter l’affaire devant les tribunaux de Londres, persuadé que la justice de Sa Majesté lui serait plus favorable. Il n’en a rien été. La diffamation et le licenciement abusif, sanctionnés par les juges africains sont ainsi confirmés.

Plus rien ne s’oppose désormais au versement par Ecobank à M. Tanoh, des 12,6 millions de dollars accordés par le juge ivoirien et des 11,5 millions de dollars infligés par le tribunal togolais.


Tags assigned to this article:
Eco Bamkéconomie

Related Articles

Les Bourses africaines attisent la convoitise des investisseurs occidentaux

[GARD align= »center »] La manne potentielle liée au développement des Bourses africaines attise la convoitise des investisseurs occidentaux mais les défis

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

[GARD align= »center »] Une sévère pénurie de carburants au Burundi affecte durement la vie quotidienne de la population et frappe de

Sénégal: Les bourses africaines enregistrent une hausse de 1300 milliards de dollars

[GARD align= »center »] Les bourses africaines se portent à merveille. La capitalisation boursière du marché des actions a enregistré une progression

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*