Égypte : 24 morts dans l’attaque d’un bus transportant des chrétiens

[GARD align= »center »]

Au moins 24 personnes ont été tuées en Egypte dans l’attaque par des hommes armés d’un bus transportant des chrétiens afp.com – KHALED DESOUKI

Au moins 24 personnes ont été tuées vendredi en Egypte dans l’attaque par des hommes armés d’un bus transportant des chrétiens, a indiqué un responsable.

« Il y a 24 morts », a indiqué le porte-parole du ministère de la Santé, Khaled Megahed, à la télévision d’Etat, ajoutant qu’il y avait 27 blessés.

Cette attaque, qui a eu lieu dans la province de Minya, au sud du Caire, intervient un mois et demi après des attentats contre deux églises coptes, qui avaient fait 45 morts et avaient été revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

L’EI, qui avait également revendiqué un attentat contre une église copte du Caire en décembre (29 morts), s’est engagé ces derniers mois à multiplier les attaques contre la minorité copte en Egypte, qui représente environ 10% des quelque 90 millions d’habitants de ce pays.

Les coptes forment la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient, et l’une des plus anciennes, dans un pays où les musulmans sunnites sont largement majoritaires.

Une branche de l’EI sévit dans le nord de la péninsule du Sinaï où elle attaque régulièrement les forces de sécurité. Elle y a également procédé à des attaques ciblées contre des chrétiens, poussant des dizaines de familles à fuir la région.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
chretiensegypteminoritésviolences

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Egypte: le pouvoir resserre l’étau sur les universités, carrés de la contestation

[GARD align= »center »] Aux abords des universités du Caire, les policiers anti-émeutes montent la garde et les blindés ne sont pas

L’ex-président égyptien Moubarak condamné à trois ans de prison pour corruption

[GARD align= »center »] L’ancien président égyptien Hosni Moubarak a été condamné mercredi à trois ans de prison, et ses deux fils

L’Égypte finit d’éradiquer les Frères musulmans de la scène politique

[GARD align= »center »] L’Egypte a achevé samedi de chasser les Frères musulmans de la scène politique en prononçant la dissolution de leur branche

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*