Egypte: la Cour constitutionnelle reporte son audience sur la constituante

Egypte: la Cour constitutionnelle reporte son audience sur la constituante

Des partisans du président égyptien Mohamed Morsi rassemblés devant la Haute cour Constitutionnelle, le 2 décembre 2012 au Caire
© AFP

La Haute cour constitutionnelle égyptienne a reporté dimanche une audience qui devait être consacrée à l’examen de la légalité de la commission ayant rédigé un projet de Constitution controversé, tandis que des centaines d’islamistes manifestaient devant ses locaux.

« La Cour constitutionnelle reporte l’examen de l’invalidation de la composition (…) de la commission constituante », a annoncé la télévision d’Etat dans un bandeau.

La cour devait examiner la légalité de la commission constituante, dominée par les islamistes, qui a rédigé le projet de Constitution remis samedi soir au président Mohamed Morsi, défiant ainsi un décret présidentiel interdisant la dissolution de l’instance par la justice.

Une source judiciaire a indiqué à l’AFP que la cour n’avait même pas tenu son audience lorsqu’elle a décidé ce « report administratif » de la séance au cours de laquelle elle devait aussi examiner la légalité du sénat, dominé par les islamistes.

La source et la télévision n’ont pas indiqué quand la cour devait tenir sa prochaine audience sur le sujet.

Un avocat a dit aux journalistes devant la cour que l’audience avait été reportée parce que les juges avaient estimé ne pas pouvoir se réunir en raison des manifestants.

Des centaines de partisans du président islamiste Mohamed Morsi se sont rassemblés devant la Haute cour constitutionnelle dimanche.

Les manifestants islamistes, dont beaucoup étaient enveloppés dans des couvertures et portaient des portraits de M. Morsi, ont passé la nuit devant la cour pour tenter d’empêcher les juges de pénétrer dans le bâtiment, a dit l’un d’eux à l’AFP.

Le projet de Constitution, qui doit être soumis à référendum le 15 décembre, a été adopté en quelques heures entre jeudi et vendredi par la commission, boycottée par l’opposition de gauche et laïque ainsi que par les Eglises chrétiennes, qui dénoncent une mainmise des islamistes.

Avec AFP

 

 

 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
constitutionegyptepolitique

Related Articles

Présidentielles de 2015: Soro explique les raisons de son soutien à Ouattara

En séjour officiel depuis le lundi 10 juin 2013 à Dakar au Sénégal, le président de l’Assemblée nationale de la Côte

Kenya: report du procès d’un député prêt à financer des séparatistes

Le procès prévu mardi à Mombasa, sur la côte du Kenya, d’un député inculpé d’incitation à la violence après s’être

Togo : Me Dodji Apévon dénonce le statut de chef de file de l’opposition

[GARD align= »center »] Le décret relatif au statut de l’opposition et des dispositions concernant les droits et devoirs du  chef de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*