Egypte: mort de 47 enfants dans une collision à un passage à niveau

Egypte: mort de 47 enfants dans une collision à un passage à niveau
collision à un passage à niveau

Une ambulance en Egypte
© AFP/Archives

Quarante-sept enfants en bas âge sont morts samedi en Egypte dans une collision entre leur bus et un train dans la province d’Assiout (centre), a indiqué le gouverneur de la région Yehya Kechk.

Le ministre des Transports Rachad al-Metini et le chef de l’Autorité des chemins de fer ont démissionné après l’accident, selon les média officiels.

Le bilan s’élève à 47 morts. Treize enfants sont blessés, a dit le gouverneur à la télévision publique.

Le bus, qui emmenait 60 enfants pour une sortie organisée par leur crèche, a été heurté à un passage à niveau à Manfalout (356 km au sud du Caire), a indiqué la police. Les enfants étaient âgés de 4 à 6 ans.

Une équipe de 45 médecins se trouve sur place pour soigner les enfants blessés, a ajouté le gouverneur d’Assiout.

Un correspondant de la télévision publique a fait état de scènes terrifiantes sur le lieu de l’accident, avec les corps d’enfants gisant au sol recouverts de sang, avant leur transfert à l’hôpital de Manfalout.

Le président Mohamed Morsi a ordonné au Premier ministre, aux ministres de la Défense et de la Santé et au gouverneur d’Assiout d’offrir toute l’assistance possible aux familles des victimes, selon Mena.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
accidentegypterouteTransport

Related Articles

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance à bulletins secrets contre Zuma

La plus haute juridiction sud-africaine a autorisé jeudi un vote de défiance à bulletins secrets au Parlement contre le président

Des Djihadistes arrêtés à Abidjan, révèle Hamed Bakayoko

Des combattants Djihadistes dont l’objectif est de s’attaquer aux intérêts des occidentaux en Afrique, ont été arrêtés à Abidjan par

Burkina Faso: Blaise Compaoré démissionne (armée)

  [GARD align= »center »] «A partir de ce jour, Blaise Compaoré n’est plus au pouvoir», a affirmé le lieutenant-colonel Zida, le représentant

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*