Egypte: nouveau ministre sur fond de scandale de corruption

[GARD align= »center »]

Abdel Fattah al-Sissi

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi | ©Reuters

Le Parlement égyptien a approuvé mardi la nomination d’un militaire comme ministre de l’Approvisionnement au moment où un scandale de corruption concernant des achats de blé secoue le ministère.

La nomination du général Mohamed Ali El-Sheikh, décidée par le président Abdel Fattah al-Sissi, a été approuvée à la majorité des deux-tiers, selon le site internet du Parlement.

Le général de 64 ans a notamment dirigé, au sein des Forces armées, deux organismes chargés des questions d’approvisionnement et des fournitures logistiques, selon la même source.

Le ministère de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur gère notamment les subventions qui permettent à une grande partie de la population d’acheter du pain et d’autres produits alimentaires de base à bas prix.

La nomination de M. Sheikh intervient alors qu’une enquête du parquet a mis au jour une affaire de corruption concernant l’approvisionnement en blé du pays, un secteur clé puisque l’Egypte est le plus grand importateur de cette céréale au monde.

Pour empocher des subventions, des fournisseurs ont vendu du blé importé en le présentant comme étant du blé domestique -bien plus onéreux-, tout en exagérant le niveau de la récolte annuelle. Ce scandale aurait coûté à l’Etat près de 55 millions de dollars, selon le parquet.

Le ministre sortant Khaled Hanafy avait démissionné le 25 août en expliquant toutefois qu’il quittait son poste pour une toute autre raison: un député l’a accusé de résider depuis plusieurs mois dans un hôtel de luxe pour un coût de près de 700.000 euros.

L’ex-ministre a assuré que ce logement ne lui avait coûté que 50.000 euros, qu’il avait payé de sa propre poche.

L’Egypte doit adopter des réformes économiques drastiques pour augmenter les revenus de l’Etat et réduire ses coûteuses subventions publiques, en contrepartie d’un prêt de 12 milliards de dollars du Fond monétaire international (FMI) s’étalant sur trois ans et qui doit encore être finalisé.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
corruptionéconomieegyptegouvernementpolitique

[fbcomments]

Related Articles

La justice égyptienne prolonge la détention de Mohamed Morsi pour 30 jours

L’Egypte a prolongé jeudi la détention provisoire du président déchu pro-islamiste Mohamed Morsi pour 30 jours de plus sur les

Egypte: l’armée va pouvoir fonder une compagnie pharmaceutique

[GARD align= »center »] Le gouvernement égyptien a autorisé l’armée à fonder une compagnie pharmaceutique alors que les prix des médicaments se

Egypte: 45 milliards de dollars pour la construction de la nouvelle capitale

Le gouvernement égyptien envisage de construire une nouvelle capitale. Il s’agira d’une ville ultramoderne qui sera appelée à prendre la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*