Egypte : Vladmir Poutine soutient le maréchal Sissi pour l’élection présidentielle

Egypte : Vladmir Poutine soutient le maréchal Sissi pour l’élection présidentielle

[GARD align= »center »]

Le président russe Vladmir Poutine

Le président russe Vladmir Poutine

En visite en Russie depuis quelques jours, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi vient de bénéficier du soutien affiché du président russe Vladmir Poutine pour la prochaine élection présidentielle en Egypte.

« Je sais que vous avez pris la décision de présenter votre candidature à la présidentielle en Egypte. C’est une décision très responsable, de s’investir d’une mission pour le peuple égyptien. Je vous souhaite, en mon nom et au nom du peuple russe, de réussir», a déclaré M. Poutine sur la télévision russe.

Le soutien de Moscou au général intervient pendant que les relations diplomatiques l’Egypte et les Etats-Unis connaissent une certaine froideur.

Pour M. Poutine, la décision du nouvel homme fort de l’Egypte de briguer la présidence est une décision responsable qui va concourir à la stabilité dans le Moyen-Orient, une fois que l’Egypte est stable. « La stabilité de la situation dans tout le Moyen-Orient dépend largement de la stabilité en Egypte. Je suis persuadé qu’avec votre expérience vous allez réussir à mobiliser vos partisans et établir des relations avec toutes les parties de la société égyptienne », a ajouté Vladmir Poutine.

Le président russe profite ainsi de recul des Etats-Unis pour gagner du terrain en Egypte. Dans ce contexte, l’analyste russe Fiodor Loukianov pense que le moment politique est avantageux pour la Russie parce que les Etats-Unis ont essayé de se fier aux Frères musulmans et maintenant ils n’ont plus personne sur qui miser

Le maréchal Sissi est arrivé mercredi en Russie, accompagné du ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmi. Ils ont rencontré plus tôt dans la journée de ce jeudi leurs homologues russes Sergueï Choïgou et Sergueï Lavrov pour renforcer la coopération entre les deux pays notamment sur le plan militaire. Le voyage du maréchal et son collègue fait suite au déplacement le 14 novembre dernier, ministres de la Défense et des Affaires étrangères russes au Caire. Il était convenu que les deux pays accélèrent leur coopération militaire et militaro-technique. Il s’agit notamment des ventes d’armes, un des domaines de pointe de la Russie. En novembre, la Russie avait annoncé qu’elle allait livrer au Caire des systèmes de défense antiaérienne, et discutait de la livraison d’avions et d’hélicoptères à l’armée. Le montant des contrats atteindrait 2 milliards de dollars, selon la presse russe.

La Russie, l’un des principaux exportateurs d’armements au monde, espère renforcer sa coopération militaire avec l’Egypte, son partenaire du temps de l’URSS, sur fond de refroidissement des relations entre le Caire et Washington. Les Etats-Unis ont accordé des milliards de dollars d’aide à l’Egypte depuis que le pays a signé en 1979 un accord de paix avec Israël, un moyen de garantir le respect de ce traité, de s’assurer un accès prioritaire au canal de Suez et de soutenir le pays le plus peuplé du monde arabe dans la guerre contre le terrorisme islamiste. Mais après des mois d’atermoiements, les Etats-Unis ont officiellement gelé le 10 octobre une partie de leur aide à l’Egypte, après que le nouveau gouvernement dirigé de facto par Sissi a déclenché la colère de Washington en lançant une répression sanglante des manifestations des partisans de M. Morsi, seul président élu démocratiquement en Egypte.

[GARD align= »center »]

Revenant au Maréchal Al-Sisi, il convient de dire que l’homme fort n’a pas encore officiellement annoncé sa candidature. Très populaire en Egypte, le maréchal Sissi, ministre de la Défense, a tout de même manifesté son intention de briguer la présidence de l’Egypte.

Didier Assogba
© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
Abdel Fattah al-Sissiegyptepoutinerussie

Related Articles

Cacao: le siège l’ICCO quitte officiellement Londres pour Abidjan

[GARD align= »center »] L’Organisation internationale du cacao (ICCO), implantée à Londres depuis 1973 installera le 25 avril son siège à Abidjan,

Burkina: le Conseil constitutionnel exclut les proches de Compaoré des élections

L’élection présidentielle d’octobre prochain se prépare et tous les acteurs sont à pied d’œuvre, notamment les candidats. Après le dernier

« L’actualité africaine en 5 titres » du 3 juin 2016

[GARD align= »center »] Sénégal: la libération de Karim Wade aura lieu « certainement » avant la fin de l’année (Macky Sall) Le président

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*