Elec Afric Bénin 2013: Electricité et énergies renouvelables

Elec Afric Bénin 2013: Electricité et énergies renouvelables

Il s’est ouvert dans l’après midi de ce mercredi 26 juin à Cotonou le premier salon de l’électricité, des énergies renouvelables et de l’eau. Ce salon vise à développer le secteur de l’énergie au Benin, et à promouvoir ce pays comme une destination potentielle d’investissement afin d’en faire le pôle industriel et énergétique d’Afrique de l’ouest. Initié par l’Association des fournisseurs et installateurs des matériels électriques et eau du Bénin (AFIMEEB), ce salon  s’inspire directement de l’expérience marocaine en matière d’électrification rurale.

Ce salon qui se veut une plateforme de rencontres et d’échanges, devant faciliter les partenariats entre les opérateurs économiques Marocains avec leurs homologues du Benin, se tient au Palais des Congrès de Cotonou. « Elec Afric Bénin 2013 » tel qu’il est dénommé, mobilisera plusieurs partenaires africains et européens de l’électricité autour des expositions et ateliers d’échanges.

 

Jonas SARAKA
Abidjan-Œil d’Afrique

Jonas Saraka

Jonas Saraka

KOUAKOU Kouamé Jonas alias Jonas SARAKA. Licence de Journalisme, DEUG II en Sciences économiques.


Tags assigned to this article:
Béninélectricitéforum

Related Articles

Priorités post-2015 : les Béninois réclament un meilleur système de santé et une bonne éducation

L’accès à un meilleur système de santé et l’accès à une bonne éducation figurent parmi les premières priorités dans le

Congo : l’Italie affirme son soutien au projet des Zones économiques spéciales

[GARD align= »center »] L’ambassadeur d’Italie au Congo, Andrea Mazzella a échangé lundi avec Alain Akouala Atipault, le ministre congolais des Zones

Congo Brazza: Sassou N’Guesso visite le site aménagé de la ZES de Pointe Noire

[GARD align= »center »] En visite de travail dans le département de Pointe Noire, le Président de la République, S.E.M Denis Sassou

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*