Election présidentielle: le Congo dans l’attente des résultats

[GARD align= »center »]

Le président congolais Denis Sassou Nguessou dépose son bulletin dans l'urne le 20 Mars à Brazzaville

Le président congolais Denis Sassou Nguessou dépose son bulletin dans l’urne le 20 Mars à Brazzaville

Les résultats de de l’élection présidentielle au Congo seront connus ce mardi 22 mars aux alentours de 18h (heure local).

Le Congo-Brazzaville est depuis la nuit du 20 mars 2016, dans l’attente des résultats de l’élection présidentielle qui a fait suite à une modification de la constitution permettant ainsi aux Président Denis Sassou Nguesso d’être candidat à sa propre succession.

48h après l’expression des Congolais dans les urnes, les spéculations vont bon train. Sur les réseaux sociaux, l’opposition présente ces chiffres et donne le Général Mokoko, premier devant Parfait Kolelas et Denis Sassou Nguesso.

Du côté de la majorité présidentielle, après deux jours de silence, le moral est de retour. Contacté par  oeil d’Afrique, un membre du PCT, parti au pouvoir, qui a requis l’anonymat certifie la victoire de leur champion, le Président Sassou Nguesso. « 62%, c’est le résultat que la CENI devrait annoncer. Notre penalty a été transformé. C’est la victoire de tous les congolais. Cinq années de plus pour le Président Sassou pour finir son travail et nous léguer un pays émergeant. » dit notre source au PCT.

Plus que quelques heures avant le dénouement tant attendu. Le Congo va t-il réussi à faire face à son destin et confirmer son entrée dans la grande famille de pays démocratique?

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
brazzavillecongoDenis Sassou N'Guessoéléction

[fbcomments]

Related Articles

Mali: le président Dioncounda Traoré blessé par des manifestants, hospitalisé

Le président intérimaire malien Dioncounda Traoré a été frappé et blessé lundi à son bureau de Koulouba, près de Bamako,

Le rendez-vous manqué d’Air Afrique

L’Afrique est le continent des rendez-vous ratés. Et l’on a l’impression qu’un mauvais sort s’acharne surle continent. Mais, à vrai dire, faut-il parler de

Kabila: la présence de soldats rwandais dans l’est est un « secret de polichinelle »

La présence de forces rwandaises dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) est un « secret de polichinelle », a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*