Eliminatoires Mondial 2014 : La FIFA donne match perdu au Gabon face au Niger

Eliminatoires Mondial 2014 : La FIFA donne match perdu au Gabon face au Niger

La Commission de discipline de la Fédération internationale de football (FIFA) a donné match perdu sur tapis vert au Gabon contre le Niger (0-3), pour avoir utilisé un joueur non-éligible en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, a indiqué jeudi l’instance mondiale sur son site officiel.

Les deux équipes s’étaient quittées sur un score de parité (0-0), le 3 juin dernier à Niamey, pour le compte de la 1ère journée du 2ème tour du groupe E.

Mais les «Panthères» ont été reconnues coupables d’avoir utilisé un joueur non-éligible, Charly Moussono, qui avait déjà participé au Mondial 2006 de beach soccer avec la sélection camerounaise.

«Étant donné qu’il a déjà joué au moins un match international «A» pour une association, le joueur n’a pas le droit de jouer pour une autre association», indique la FIFA qui a déclaré le Niger victorieux par forfait (3-0).

Suite à cette décision, le Gabon (3 pts-2) redescend à la troisième place du Groupe E, derrière le Congo (1er, 4 pts+1) et le Niger (2e, 3 pts+2). Le Burkina, avec un seul point au compteur, ferme la marche.

Avec APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
fifagabonmondial-2014Niger

Related Articles

Madagascar : Le tour cycliste international a pris son envol

[wp_ad_camp_3] Le 10e Tour cycliste de Madagascar a démarré ce jeudi 28 novembre. Le coup d’envoi a été donné par

JO: je suis camerounais, je fuis !

N’est pas camerounais qui veut hein ? Larguez un camerounais sur Mars, il trouvera toujours le moyen de faire parler

Tête des Éléphants: Cinq candidats pour succéder à Lamouchi

[GARD align= »center »] Le processus pour trouver un remplaçant à Sabri Lamouchi, ex-sélectionneur de l’équipe nationale ivoirienne avance à pas de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*