En direct de la manifestation contre la révision de la loi électorale en RDC

Les kinois manifestant contre la révision de la loi électorale. Kinshasa, le 19 janvier 2015. Source: Twitter.

Les kinois manifestant contre la révision de la loi électorale. Kinshasa, le 19 janvier 2015. Source: Twitter.

L’appel de l’opposition congolaise (UDPS,UNC,ECIDE,MLC…) et d’autres organisations civiles à manifester contre la révision de la loi électorale, obligeant la réalisation d’un recensement avant les prochaines élections législatives et présidentielles en RDC fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

Plusieurs images venant de Kinshasa témoignent d’une forte présence policière. D’autres confirment l’utilisation d’armes à balles réelles afin de disperser les Kinois désireux de se rendre au Palais du Peuple où se tient une session extra-ordinaire du sénat.

En effet, après l’adoption du texte de loi par l’assemblée nationale. La chambre base du parlement congolais doit à son tour débattre et voter la nouvelle loi électorale.

Les leaders de l'oppositions entourés d'etudiants de l'UNIKIN. Le 19 janvier 2015 à Kinshasa, RDC

Les leaders de l’oppositions entourés d’etudiants de l’UNIKIN. Le 19 janvier 2015 à Kinshasa, RDC

Pour suivre en direct l’évolution des événements de ce lundi 19 janvier  RD Congo sur Twitter voici le fils d’actualité:


 

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
loimanifestationRDC

Related Articles

Nigeria : un ex-ministre condamnée à rembourser 140 millions d’euros à l’Etat

[GARD align= »center »] La Haute Cour fédérale de Lagos a ordonné jeudi la confiscation définitive de la somme de 153 millions

RDC : 129 morts dans un naufrage sur le lac Tanganyika

[GARD align= »center »] Cent vingt-neuf personnes au moins ont péri dans le naufrage d’un bateau surchargé sur le lac Tanganyika, dans

CEDEAO: levée « immédiate » de « toutes les sanctions » contre le Mali

La junte militaire malienne et la CEDEAO sont parvenues à un accord-cadre qui prévoit des consultations pour la formation d’un

1 commentaire

Espace commentaire
  1. KABUYA
    KABUYA 19 janvier, 2015, 12:44

    merci de la rapidité avec laquelle vous mettez en ligne ce qui se passe à Kinshasa présentement. Mêmes les chinois commencent à tuer les congolais. Comme vous l’écrivez, ce qui se passe ici n’augure rien de bon mais attendons l’évolution dans les heures qui viennent pour nous départir de toute émotion et faire une analyse qui s’impose.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*