Euro 2012 – Le Portugal grâce à Ronaldo va en demi-finale

Euro 2012 – Le Portugal grâce à Ronaldo va en demi-finale
Le Portugal grâce à Ronaldo va en demi-finale

Cristiano Ronaldo ,ce héros

Grâce à un but tardif de Cristiano Ronaldo, le Portugal s’est qualifié pour les demi-finales de l’Euro, en battant la République tchèque (0-1). La Selecçao a longtemps buté sur la bonne organisation adverse mais sa patience a été logiquement récompensée. Les Lusitaniens affronteront le vainqueur de France-Espagne.

1. Ronaldo, direction Ballon d’Or

Après son excellent match face aux Pays-Bas, on pensait que Critiano Ronaldo était définitivement débarrassé de ses vieux démons. Pendant 78 minutes face aux Tchèques, on a longtemps cru que la poisse le poursuivait encore. Déjà auteur de deux poteaux contre les Bataves, la vedette du Real Madrid a encore touché les montants à deux reprises. En fin de première période, il s’est d’abord créé une occasion à lui tout seul d’un enchaînement contrôle poitrine-sombrero-frappe. Et au retour des vestiaires, c’est sur coup franc qu’il a touché du bois. Malchanceux, CR7 a eu le mérite de ne pas se décourager. Et c’est logiquement qu’il a inscrit l’unique but du match, d’une belle tête à dix bonnes minutes du terme. En deux matches, voilà qu’il aura fait remonter sa cote en flèche en qualifiant le Portugal presqu’à lui tout seul. Même si la sélection de Paulo Bento n’atteint pas la finale, Ronaldo s’érige déjà comme le favori numéro un au prochain Ballon d’Or. C’est désormais une évidence.

2. Tchéquie : défense héroïque, attaque pathétique 

Ronaldo trouve la solution !

Balayée par la Russie lors de son entrée en lice, personne n’aurait cru que la République tchèque allait se qualifier pour les quarts de finale. Sans être étincelante, la Tchéquie a joué avec ses moyens face aux artistes portugais. En obligeant Limbersky et Gebre Selassie à suivre à la culotte Ronaldo et Nani, Michal Bilek a réussi à gêner les incursions portugaises, même si ce fut de plus en plus difficile au fil de la rencontre. L’axe défensif Kadlec-Sivok a aussi donné satisfaction dans l’ensemble. Sans oublier que Cech était là pour sauver les meubles quand cela s’avérait nécessaire. Dommage que devant, c’était bien trop juste pour espérer inquiéter Rui Patricio, Baros n’étant par exemple qu’une parodie du joueur qu’il était en 2004.

3. Revanche de 2006 ou 2010 ?

Le Portugal attend désormais la France ou l’Espagne de pied ferme. Dans tous les cas, il aura une revanche à prendre par rapport à son futur adversaire. En 2006, la France de Zidane l’avait éliminé en demi-finale de la Coupe du Monde (1-0). Et en 2010, les Portugais avaient été sortis par l’Espagne, future championne du monde, en huitièmes de finale (1-0). Dans les deux cas, la Selecçao y voit l’occasion d’effacer le traumatisme de 2004, où la formation coachée à l’époque par Felipe Scolari avait échouée en finale de « son » Euro contre la Grèce. A l’époque, CR7 était déjà là. Mais cette fois, il veut aller au bout.

 

 httpvh://www.youtube.com/watch?v=Ze1iyT9TwGA
Source: ici
Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Cristiano Ronaldodemi finaleEuro 2012portugal

Related Articles

Côte d’Ivoire: liberté provisoire pour une dizaine de détenus proches de Gbagbo

La justice ivoirienne a accordé la liberté provisoire à huit personnalités proches de l’ex-président Laurent Gbagbo, détenues après la crise

Brésil: Dilma Rousseff, réélue de peu, promet dialogue et changements

 [GARD align= »center »] La présidente de gauche Dilma Rousseff, réélue avec un score étriqué, va devoir comme elle l’a promis dimanche

Nigeria: une fillette se fait exploser sur un marché, tuant 5 personnes

Une fillette d’environ sept ans a fait exploser une bombe qu’elle portait sur elle dimanche dans un marché de la

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Aiglon MAKASI MIGNON
    Aiglon MAKASI MIGNON 21 juin, 2012, 23:29

    Je valide,le ballon d’or 2012 est pour lui.Vive c.Ronaldo

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*