Burkina Faso : Djibril Bassolé, le judas de Blaise Compaoré ?

La démission de l’ex-président Burkinabè, Blaise Compaoré, le 31 octobre 2014 n’a pas fini de livrer ses secrets. Des sources bien introduites, ce départ n’est que la conséquence d’un complot dont aurait été victime l’ancien homme fort du palais de Kosyam.

blaise compaoré et Bassolé

L’ex-président burkinabè, Blaise Compaoré et l’ex-Ministre Djibril Bassolé

Le jour ou tout a basculé

Ouagadougou, nous sommes le 30 Octobre 2014, les députés de la majorité présidentielle étaient convoqués pour une séance devant aboutir au vote de la loi portant modification de l’article 37 de la constitution qui pourra permettre au Président Blaise Compaoré de représenter lors de la présidentielle de 2015.

Selon des informations recueillies par nos envoyés spéciaux à Ouagadougou, tout ce serait joué la veille, c’est à dire la nuit du 29 au 30 Octobre 2014.

Ayant déjà eu vent de la proximité entre l’opposition et quelques hauts grades de la Gendarmerie, le Président Blaise Compaoré, sous la supervision du Général Gilbert Diendere met en place un dispositif de sécurité impressionnant pour contenir les manifestants. Toutes les voies d’accès à l’Assemblée Nationale ont été minutieusement étudiées et chaque officier était à son poste avec des consignes fermes: « Ne permettre à aucun manifestant d’avoir accès à l’hémicycleLes chefs Coulibaly et Zongo étaient chargés de veiller au strict respect du dispositif en question. »

Mais contre toute attente des instructions auraient été données par un haut gradé de la gendarmerie, « aux environs de 4 heure du matin pour que les gendarmes remplacent les éléments positionnés plutôt par les chefs Coulibaly et Zongo. » nous indique notre source.

Ce haut gradé serait le Général Traoré Nabéré, chef d’état major des armées et jugé très proche du ministre des Affaires étrangères d’alors, Djibril BASSOLÉ. Nommé le 30 décembre 2013, par Blaise Compaoré, le colonel-major de la gendarmerie, Yipéné Djibril Bassolé est devenu le premier général de Brigade dans le corps des pandores depuis sa création. Il a reçu officiellement ses épaulettes, le 1er Avril 2014, du Chef d’Etat-major général des armées nationales, Honoré Nabéré Traoré, général de Division.

Djibril BASSOLÉ dont la résidence se situe à quelques encablures de l’Assemblée Nationale Burkinabé aurait été le cerveau de cette opération de contournement du dispositif de sécurité initié par l’ex-Présidence Burkinabé.

10h57 – Des manifestants sont entrés dans l’Assemblée Nationale. Un début d’incendie a été signalé. Une fumée noire monte s’élève au-dessus de l’Assemblée nationale.

11h08 – Les députés ont été exfiltrés de l’Assemblée et ont été emmenés à la direction de la Police nationale. Certains encore sous le choc, affirment aux policiers que « les militaires laissent faire les manifestants« . La suite tout le monde la connaît.

La trahison était érigée en maître à jouer

Blaise Compaoré mis au courant du sabotage de son dispositif de sécurité décide alors du retrait du projet de loi visant à réviser la constitution et dissout le gouvernement. C’est le début d’une folle journée où la trahison était érigée en maître à jouer.

20h12: Lorsque le Général Traoré prend la parole et annonce la dissolution de l’assemblée nationale, Blaise Compaoré n’était nullement informé. « Cette annonce aurait été planifiée par le Général et l’ex-Ministre Djibril Bassolé. Quand le président Compaoré a eu vent du complot et de la trahison et de la tentative de prise de pouvoir par le Général, il fit une dernière fois appel à ce dernier qui une fois au palais présidentiel s’agenouille devant l’ex-chef d’Etat pour lui demander pardon tout en larme. C’est là qu’il délie sa langue, livre toute l’histoire et aurait cité à plusieurs reprises Djibril Basssolé. » explique notre source.

Blaise Compaoré, aussi agacé que surpris par les révélations, passe un coup de fil à Djibril Bassolé qui ne décroche pas les appels de celui qui était encore le président du Burkina Faso. Il aura fallu insister plusieurs minutes pour qu’enfin Djribril Bassolé décroche et commence par « balbutier » et nier du coup toutes les accusations. Blaise Compaoré raccroche et décide de prendre tous ces opposants et proches de court en démissionnant malgré l’insistance de ses hommes prêts à en découdre avec la population, ce qui finirait par un bain de sang. Lequel bain de sang l’aurait certainement conduit dans le même « établissement » que l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo. 

Le « beau Blaise » ayant senti la supercherie décide de démissionner. Il en informe tour à tour, les Présidents, Alassane Ouattara, Denis Sassou NGUESSO, François Hollande et Boni Yayi avec qui il avait des échanges réguliers.

Lorsque Blaise Compaoré et son cortège se dirigent vers la ville de Pô au sud du Burkina Faso, il aurait reçu un mail de plus de six pages de Djibril Bassolé, niant toute implication dans complot, et rappelle à l’ex-homme fort du pays son engagement à ses côtés depuis plusieurs décennies et sa foi islamique, lui qui s’est déjà « rendu à la Mecque.« 

Le moins que l’on puisse dire est que la démission de Blaise Compaoré est un contre pied parfait à l’opposition, aux organisations de la société civile et les « comploteurs« . 

Tribus Adeyemi
Oeil d’Afrique


Tags assigned to this article:
Blaise CompaoréBurkina Faso

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Manifestation de Congolais à Bruxelles: échauffourées devant l’ambassade du Rwanda

Des échauffourées ont éclaté vers 18h00 devant l’ambassade du Rwanda, avenue de Tervueren à Woluwe-Saint-Pierre, dans le cadre de la

Révision constitutionnelle: écoles et universités fermées la semaine prochaine au Burkina

 [GARD align= »center »] Le Burkina Faso a annoncé dimanche la fermeture des écoles et universités la semaine prochaine, alors que des

Mali: le banquier Oumar Tatam Ly nommé Premier ministre

Le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Keïta a nommé jeudi comme Premier ministre Oumar Tatam Ly, un banquier de 49

87c ommentaires

Espace commentaire
  1. Djibril Traoré
    Djibril Traoré 9 novembre, 2014, 17:27

    Bla bla bla, Pourquoi voulait-il violer la constitution? tout est parti de là! pas Djibril Bassolé.

    Répondre à ce commentaire
    • kologo yahaya
      kologo yahaya 11 novembre, 2014, 20:50

      prends sa comme sa et souhaitons que notre pays le burkina repart sur de bon pieds et rejoinds réconciliation nationale sur face qui est un groupe qui travaille a reunir tout les burkinabé

      Répondre à ce commentaire
  2. carama lucien
    carama lucien 9 novembre, 2014, 19:20

    Excellence! Arrêtez d accuser vos collaborateurs d’hier.Vous avez des trous de mémoire, il me semble . Comment vous êtes arrivé au pouvoir le jeudi 15 octobre 1987 vers 16 heures (jour de sport de masse)? Vous avez fait abattre votre meilleur ami le capitaine Thomas ISIDORE SANKARA.La logique a été respecté. Estimez vous heureux d ‘avoir échappé à la furie du peuple.Ce n est que partie remise.

    Répondre à ce commentaire
  3. Ange Rebecca
    Ange Rebecca 9 novembre, 2014, 19:42

    Faux et Archi faux ! Même dans le feu de l’enfer Djibril Bassolé ne trahirait jamais Blaise Compaoré. Parlez de ce que vous savez. Un vrai torchon cet article !

    Répondre à ce commentaire
  4. patriote
    patriote 9 novembre, 2014, 20:39

    Pourquoi cherchez vous à faire de Blaise un Heros? Voulez vous lui donné une légitimité?N’importe quoi. Arretez d’encenser le modèle, le prototype de tueur des espoirs africains ( sankara, Lumumba, olympio, Gbagbo).

    A mort la Françafrique et ses sbires traitres à l’Afrique.

    Répondre à ce commentaire
    • TIORO
      TIORO 10 novembre, 2014, 13:25

      Parfaitement d avis avec le patriote. J avais commencé à oublier Isidore mais Laurent m a choque. Justice leur sera rendu tot ou tard.

      Répondre à ce commentaire
  5. Kabore Djouma
    Kabore Djouma 9 novembre, 2014, 22:09

    Du n importe quoi!!! Vraiment peiné par ces affirmations medisantes et irrespectueuses pour nos hommes d Etat! C est triste de produire des chiffons pareils pour destabiliser encore plus nos populations qui n aspirent qu a la paix et au retour au calme! Pour quelle raison Djibril Bassole trahirai t il Blaise Compaore alors? Puff!!

    Répondre à ce commentaire
  6. Cascade Banfora
    Cascade Banfora 9 novembre, 2014, 22:12

    Sincèrement votre source vous fout dans des problèmes. Des pures mensonges. De toutes façons Blaise se croyait dans une monarchie.

    Répondre à ce commentaire
  7. dramane bazie
    dramane bazie 9 novembre, 2014, 22:17

    Ce que vous avez écrit est insensé. La seule chose que le peuple voulait de Blaise c’était la non modification de l’article 37. C’est est aussi simple que ça.

    Répondre à ce commentaire
  8. Guillaume
    Guillaume 9 novembre, 2014, 23:02

    Insensé!

    Répondre à ce commentaire
  9. Alpha Adama Diallo
    Alpha Adama Diallo 9 novembre, 2014, 23:11

    c’est FONDAMENTALEMENT FAUX tout ce que je viens de lire. Je pense plutôt à un scénario pour permettre à Bassolet de revenir en toute impunité. Blaise était tellement orgueilleux et convaincu de sa puissance qu’il ne pouvait pas démissionner de son propre gré.

    Répondre à ce commentaire
  10. amis de tanghinwobdo
    amis de tanghinwobdo 9 novembre, 2014, 23:39

    N’importe quoi,vous avez raté votre coup ,qu’en savez vous de la politique au Burkina.C’est le crin crin des articles que j’aurai lu .Rien que des élucubrations creuses reflétant le prototype du journalisme carrant .

    Répondre à ce commentaire
  11. Boutié
    Boutié 10 novembre, 2014, 00:01

    Minable; pathétique, insensé, si vous voulez faire vendre votre torchon proposé nous quelques chose qui tiens la route. C’est
    quoi ce délire

    Répondre à ce commentaire
  12. OUEDRAOGO yves Stephane
    OUEDRAOGO yves Stephane 10 novembre, 2014, 00:55

    Quel délire! Arrêtez de baratiner le peuple burkinabé. Demandez à votre soit disant source à combien il a été payé pour livrer ces fausses informations? Je lui verse la double pour démentir ses propos. Gâteau!

    Répondre à ce commentaire
  13. Joel Nanfigui
    Joel Nanfigui 10 novembre, 2014, 02:00

    N’importe quoi!!!!! Ceci est un tissu de mensonge. Si vous avez beaucoup d’articles pourris comme ca, vous devriez vous reconvertir en marchands de tapis (plusieurs tapis de mensonges constituant un tapis de merde).
    Ni Djibril Bassolé , ni le général Traoré, ni meme les manifestants n’auraient pu prévoir l’évolution des evenements.
    Le vote devait avoir lieu à 9h. L’assemblée a brulé à 8h45 minutes, je le sais parce j’y étais. Les militaires ont tiré à balles réelles. Quel salopard leur aurait dit de laissé faire les manifestants ??? Ce qui s’est passé le 30 Octobre est une insurrection populaire civile!! Faites ce que vous voulez , vous ne pourrez pas nous retirer le mérite et la gloire de cette victoire. Ce n’est ni l’armée ni aucun opposant qui peut prétendre à la paternité de cette victoire! Ce sont les adolescents et les jeun es adultes du Faso qui sont venues à bout de ce tyran. Il aurait pu avoir tout l’armement qu’il voulait, nous serions allés le deloger. Ca aurait pri des jours ou meme des semaines, mais ce n’est plus le BURKINA FASO que Blaise allait diriger à nouveau. C’est la meilleure issue qu’il a eu comme ca, il devrait se sentir chanceux. Mais c’est pas fini, nous lui reservons des surprises. Quitter le pouvoir est dans le sens normal des choses, il reste à répondre des crimes économiques, crimes de sang et autres crimes contre l’humanité dont il est coupable.
    Ceci est la premiere phase du processus. Attendez qu’on designe un indigne pour piloter la transition et vous verrez si c’est la population ou les officiers et autre CEDEAO, UA qui ont le pouvoir au Faso….
    Le peuple burkinabé est un peuple héroique, nous avons chassé deux tyrans en cinquante ans. Que les congolais (les deux Congo), camerounais et autres equato-guinéens en prennent de la graine.

    Répondre à ce commentaire
  14. ERIC BOUBA
    ERIC BOUBA 10 novembre, 2014, 02:13

    Cette version me paraît plausible. C’était trop facile de renversé un chef de guerre tel que Blaise. Et pourquoi suis-je d’accord avec ce article? C’est parce que je vois encore l’armée agrippée au pouvoir. Cela explique clairement qu’elle croit que c’est son butin. Et si Blaise n’a pas été tué c’est parce qu’il n’est pas Sankara. Il n’est pas aimé par le peuple. Donc il ne constitue pas un risque. L’histoire se répète indirectement sauf si les militaires dégagent.

    Répondre à ce commentaire
    • CBASFR
      CBASFR 10 novembre, 2014, 12:02

      Peuple exemplaire et héroïque du Burkina, cher compatriote et camarade de lutte pour notre liberté, je vous prie de ne pas considérer des commentaires ou des analyses pareils, ça nous intéresse pas en ce moment, poursuivre nos ambitions, le rêve, préserver la souveraineté et l’honneur de notre chère patrie est notre préoccupation de l’heures. à la suite de cette article (torchon) il en ai de même que les déclarations de l’UA, la France l’union européenne, l’USA etc… , qui n’ont pas encore compris que le noble peuple burkinabé n’a plus de leçon ni de dicta a recevoir de qui que ce soit, ils n’ont qu’à constater le PATRIOTISME et surtout l’HEROÏSME s’exprimer.

      Répondre à ce commentaire
    • Ignacio
      Ignacio 10 novembre, 2014, 16:32

      Parfaitement d’accord avec ton commentaire! Analyse simple et subtil!

      Répondre à ce commentaire
    • Emmanuel Baga
      Emmanuel Baga 11 novembre, 2014, 19:03

      L’armée est au pouvoir parce que justement personne n’avait prévu que les choses se passeraient avec une telle vitesse. L’armée est au pouvoir parce que justement le peuple qui a lancé l’assaut contre l’Assemblée nationale, et obtenu la victoi(re que vous voulez attribuéer à d’autres. LO’armée est au pouvoir parce que l’objectif et la raison d’être des coalitions qui accompagnaient le peuple dans sa lutte était ni plus ni moins ceci: non à la révision de la constitution, non au sénat, non à la modification de l’article 37. Cet objectif étant atteint, sur quelle base ces structures pouvaient s’accorder pour mobiliser ou faire des propositions qu’elles n’avainet pas prédéfinies? Dites tout ce que vous voulez, mais je confirme avec Joel que ce fut une insurection populaire qui a fait partir Blaise.

      Répondre à ce commentaire
  15. COULIBALY lomboza narcisse
    COULIBALY lomboza narcisse 10 novembre, 2014, 04:07

    Excellence Djibril bassole dans sa loyauté serait le dernier a de ton équipe à te trahir. cependant si lui et le général traoré avait pu prendre ces mesures nous les disons merci pour avoir sauve le peuple. Mon cher president ç est donc alors vrai Que tu avait ordonné UN carnage Dan’s le pire des cas?!

    Répondre à ce commentaire
  16. Dimi GuCci GucCi
    Dimi GuCci GucCi 10 novembre, 2014, 06:33

    «  » » »un contre pied parfait à l’opposition, aux organisations de la société civile et les comploteurs » » » —->>>> tant mieux alors, on attendait ce « CONTRE PIED PARFAIT » depuis fort longtemps.

    N’IMPORTE QUOI VOTRE ARTICLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce commentaire
  17. fasoe!
    fasoe! 10 novembre, 2014, 07:53

    cet article est plus que nul! rappelez-vous que BC n’a jamais voulu démissionner; il a été démis par le peuple! depuis la mi-journée du 30, il a négocié un gouvernement d’union que le CFOP a refusé!

    Répondre à ce commentaire
  18. Justin
    Justin 10 novembre, 2014, 08:26

    Merci au journaliste Tribus qui fait la un veritable d’investigation, mettant a nue la verite. Sinon Blaise compaoré, on a beau le detester, on sait que c pas de mainf qui peuvent le deboulonner. La crise 2011 etait pire la

    Répondre à ce commentaire
  19. BAZIE
    BAZIE 10 novembre, 2014, 08:31

    un article d’une bassesse a faire mourir de honte…. il est vrai que certains médias(en ligne surtout) cherche à se faire de la pub par certaines situations mais ici vous vous y prenez très mal. même le plus nul de la planète saura que vous racontez n’importe quoi dans cet article…. VOUS FAITES HONTE AU METIER DE JOURNALISTE

    Répondre à ce commentaire
  20. Polycarpe NARE
    Polycarpe NARE 10 novembre, 2014, 08:44

    Blaise aurait-il été victime de complot(s)??? A-t-il été trahi??? Je pense que ces termes sont ceux qui qualifient au mieux Balise lui-même. En guise d’exemple: trahison fatale contre son frère d’armes Thomas Isidore SANKARA, Judas de Charles Taylor, Laurent Koudou GBAGBO, Dadis CAMARA et j’en passe!!! Au fonds, Blaise n’a jamais été trahi, il s’est toujours obstiné à rester au pouvoir au point que ceux qui essaient de le ramener à la raison, sont vus comme des comploteurs, des traitres. Je pense que tous ceux qui ont un peu d’amour pour ce peuple burkinabé, l’ont manifesté et tous ceux qui ne pensent qu’à leur gosier, l’ont démontré aussi.

    Répondre à ce commentaire
  21. Koné Lazarre
    Koné Lazarre 10 novembre, 2014, 08:49

    Cet article est commandité par les ex-dirigeants. Rien que du mensonge. Ça ne tient pas debout.Le peuple burkinabè connaît la vérité. Vous vous discréditez avec des torchons pareils.

    Répondre à ce commentaire
  22. Kafando Benoît
    Kafando Benoît 10 novembre, 2014, 09:27

    Au moins, les comploteurs lui ont laissé la vie sauve. Ce que lui n’a pas fait à l’endroit de Tom Sank, Lingani, Henri Zongo, …..

    Répondre à ce commentaire
  23. Patunizambo
    Patunizambo 10 novembre, 2014, 10:50

    Torchon. Blaise Compaore na pas quitté le pays par Po. Mais par voie aerienne. On le sait tous.

    Répondre à ce commentaire
  24. CISSE
    CISSE 10 novembre, 2014, 11:00

    Cet article est mal écrit et comporte de nombreuses incohérences. Merci aux civils pour ce Printemps burkinabè.

    Répondre à ce commentaire
  25. traore adama
    traore adama 10 novembre, 2014, 12:12

    faux et arc hi faux

    Répondre à ce commentaire
  26. karim abdoul
    karim abdoul 10 novembre, 2014, 12:48

    tout ceci n’est qu’un ramassis de mensonge. seul le peuple à contraint le tyran à fuir. ça commence comme ça, ensuite c’est pour venir dire que c’est la gendarmerie qui a favorisé le départ du beau Blaise. au peuple ce qui est au peuple. Bassolé n’a rien fait, il était tous dans le même sac. que ce soit bassolé, traore, diendéré et autre, c’est tous des crocodile d’une même marre dont BLAISE est le crocodile en chef. Tribus Adeyemi pour qui bossé vous? merci au vaillant peuple burkinabè (opposition- société civile et force vive)

    Répondre à ce commentaire
  27. Jean
    Jean 10 novembre, 2014, 12:50

    ce journaliste constitue une honte pour sa profession et pour les espèces de son genre. Comment rélayer de telles allégations et se dire encore journaliste.

    Répondre à ce commentaire
  28. serge
    serge 10 novembre, 2014, 13:32

    Rien ne m’étonne dans ce que ce torchon dit, en ces temps chauds, certains individus appelés journalistes sont en mission pour redorer le blason d’un tyran défait par son peuple. Jamais Bassolé ne pouvait trahir Blaise, c’est le peuple qui l’a chassé car il n’a pas démissionné. Un bout dans l’article révèle toute sa laideur et confirme que son auteur est un mercenaire de la plume mais qui manque d’intelligence « un contre pied parfait à l’opposition, aux organisations de la société civile et les comploteurs ». Empoche ton chèque et attend une autre mission de Blaise

    Répondre à ce commentaire
  29. OUEDRAOGO Liane
    OUEDRAOGO Liane 10 novembre, 2014, 13:39

    tant mieux s’il a été trahi par ses proches. Lui aussi il a trahi son meilleur ami Thomas Isidore SANKARA. On ne récolte que ce que l’on sème. Mais pour être franche, je ne crois pas du tout à cette histoire de trahison. S’il avait été trahi comme vous le prétendez dans votre article, il serrait actuellement mort comme SANKARA. Cherchez d’autres personnes pour faire avaler ce gros mensonge là. Pas nous les BURKINABÈ.

    Répondre à ce commentaire
  30. idrissa konate
    idrissa konate 10 novembre, 2014, 13:52

    parlant d’espoir africain de grace retirez gbagbo de cette liste lui qui n’ a fait que couler du sang pendant 10 ans

    Répondre à ce commentaire
    • HERMAN
      HERMAN 11 novembre, 2014, 16:23

      c’est Blaise qui a permis l’entrainement de rebelles sur le territoire burkinabé pour ensuite attaquer et endeuiller la Côte d’Ivoire en septembre 2002 dirigé alors par Laurent Gbagbo et non l’inverse.le sanguinaire c’est Blaise;le déstabilisateur c’est encore lui.SVP un peu de respect pour LG

      Répondre à ce commentaire
  31. BESSAN J Francis
    BESSAN J Francis 10 novembre, 2014, 15:08

    Que de balivernes car ces informations ne concordent pas.Votre investigation est nulle.Reformez vos journalistes ou alors fermez et arrêtez de d’embrouiller les honnêtes citoyens.Si vous ne faites pas exprès,vous êtes entrainement corrompus.Une Simple preuve:Dans vos écrits vous dites: »Mais contre toute attente les instructions auraient été données par un haut gradé de la gendarmerie à 4h de positionner les gendarmes en lieu et place de…..et ce haut gradé serait le général Nabéré Honoré Traoré. »Je vous rappelle que le Gal Traoré n’est pas un gendarme mais plutôt un militaire.Donc monsieurs les journalistes nous n’allons pas avaler vos merdes

    Répondre à ce commentaire
  32. le lucide
    le lucide 10 novembre, 2014, 15:31

    n’importe quoi cet article! blaise a vu la mort venir (la vindique populaire qu’il méritait bien d’ailleurs) et a pris ses jambes au cou point barre.

    Répondre à ce commentaire
  33. olivier-le-forestier
    olivier-le-forestier 10 novembre, 2014, 16:02

    très nul comme article. et vous parlez de sources bien introduites? torchon

    Répondre à ce commentaire
  34. N'guessan Kouassi Clément
    N'guessan Kouassi Clément 10 novembre, 2014, 16:04

    moi je ne crois pas du tout en cette histoire de trahison. Pour moi Blaise à récolter ce qu’il a lui même semer. Même à 4h du matin, il avait la encore la possibilité d’annuler le vote des députés mais il s’est entêté. Lui seul est le responsable de son malheur, qu’on arrête d’accuser les autres de trahison et qu’il se remettre en cause lui même.Je tiens à féliciter le peuple burkinabé pour leur courage et je souhaite que cela serve de leçon à tous nos dirigeants Afriçains.

    Répondre à ce commentaire
  35. Abdul Qadr
    Abdul Qadr 10 novembre, 2014, 16:06

    j’en suis même à me demander si les images du cortège de Blaise Compaoré lors de sa fuite, composé de plus de 20 véhicules, qui circulent sur la toile ne sont pas un pur montage pour montrer au monde que Blaise n’est pas détesté par le peuple? Je m’explique: comment le cortège d’un président chassé du pouvoir pourrait traverser tout le pays tel que nous le voyons sur les images, sans être soit hué soit lapidé par les populations des villes et villages traversés. Au point même d’entendre une conversation téléphonique en langue moré sous-titrée en français disant que « nous assistons en ce moment au passage du président de la république… » . Ces personnes dans la vidéo vaquent à leurs occupations au moment où passait le cortège de véhicules comme en situation normale. C’est du montage tout ça.

    Répondre à ce commentaire
  36. ILA
    ILA 10 novembre, 2014, 16:22

    n’importe quoi encore une machination de Blaise et de ses partisans.

    Répondre à ce commentaire
  37. Assane
    Assane 10 novembre, 2014, 16:33

    Vous avez de l’imagination. Quel déchet cet article? Même si c’était vrai c’est tant mieux. Toi tu aurais préféré qu’on tue tous les burkinabè pour que ton Blaise reste? N’importe quoi!!!!!!

    Répondre à ce commentaire
  38. n'guessan konan
    n'guessan konan 10 novembre, 2014, 16:50

    les chefs en Afrique ne sont responsable de rien; ils ont tous aimé leur peuple, ils ont tous travaillé correctement, mais c’est toujours leur entourage! Monsieur le Président c’est vous qui avez été élu; C’est vous qui avez décidé du contenu de la constitution; Pourquoi vouloir la modifier à votre profit? Vous étiez le chef, c’est le moment d’assumer toute vos responsabilités. Djibril Bassolé n’a jamais été élu!

    Répondre à ce commentaire
  39. diane hamadou
    diane hamadou 10 novembre, 2014, 17:50

    Basole se cherche depuit lomgtemps .tout le monde sait que c est le peuple qui a fait partir blaise du burkina .arreter de fatiguer Basolé.

    Répondre à ce commentaire
  40. diane hamadou
    diane hamadou 10 novembre, 2014, 17:51

    je ne rien a dire .c est sa la politique.

    Répondre à ce commentaire
  41. JO
    JO 10 novembre, 2014, 18:11

    Htk . Je ne suis pas un homme de tenu mais tout le monde connais leur façon de faire. c’est aussi simple l’article dit que Nabere a fait un communiqué avant d’être interpellé par le président. Dans l’armée même si on te soupçonne tu est homme mort . Alors si Nabéré était coupable il n’allait pas réponse à la convocation de Blaise, parce qu’il risquait sa peau.Je suis désolé mais ca ne colle pas

    Répondre à ce commentaire
  42. Asalfo
    Asalfo 10 novembre, 2014, 18:52

    On s’ en fout des gens qui mettre l’afrique en retard!!!

    Répondre à ce commentaire
  43. ZABRE Tarwendpanga Ibrahim
    ZABRE Tarwendpanga Ibrahim 10 novembre, 2014, 19:14

    si vous n’avez rien a dire ou a écrire alors ne faite rien. Arrêtez de divertir le peuple Burkinabé et le monde en passant. Ont d’autre chats a foueter et un gouvernement a mettre en place

    Répondre à ce commentaire
  44. ovyn's
    ovyn's 10 novembre, 2014, 19:43

    faux,faux et faux!!

    Répondre à ce commentaire
  45. ovyn's
    ovyn's 10 novembre, 2014, 19:51

    faux,faux et faux!!!!!!

    Répondre à ce commentaire
  46. jhon camara
    jhon camara 10 novembre, 2014, 22:54

    n’importe quoi

    Répondre à ce commentaire
  47. VICO YVES BAZIE
    VICO YVES BAZIE 11 novembre, 2014, 00:09

    Écoute tu étais dans l’hélico avec quant il recevait le mail de 6 pages.Espace de menteur.ha j’oubliais révise aussi des cours d’orthographe et de grammaire

    Répondre à ce commentaire
  48. la pure verite
    la pure verite 11 novembre, 2014, 05:41

    C’est archi faux ce article,je suis un proche de tousses nom cite dans larticle. Et croyer moi c’est du pur mensonge.je vous repete je suis dans les coulisse du pouvoir precisement proche des hauts grade cite.Djibril Bassole n’a jamais fait quoi que ce soit.pour votre information certain grades veulent ternir son images car ils savent qu’il est puissant et a un potentiel de diriger le pays si l’occasion se presentait. Et Blaise est convaincu de la cincerite de Bassole. ecouter sans dire que Bassole est un homme comme tous je vous assure qu’il est cincere et ne discrimine personne. En plus Dieu seul comment il a eviter a plusieurs fois le BUrkina de tomber dans des instabilite. alors Messieus les journalistes affamme,faite pardon.Je sais que c’est Diediere qui a commendite ca.jai pas peur je le dis et je le sais.

    Répondre à ce commentaire
  49. Céphas
    Céphas 11 novembre, 2014, 13:19

    Djibrill est un homme intègre. Un Grand Homme Connu par toutes les Nations pour sa loyauté, son respect.
    1er cas/ S’il réussit à faire changer de dispositif c’est parce que il a un grand coeur. Il ne vit pas du sang humain. C’est vraiment le fils de son Papa Bassolet, « l’Homme lumière ». *
    2ème cas: Ou sont passés l’unité spécial de Blaise avec en tête Djendiéré? Quand ton peuple ne t’aime plus il faut partir en écoutant ton coeur. Blaise sait que Djibrill est le mieux informé du pays. Il a tous les dossiers de Blaise et de ses Hommes.
    3ème CAs: j’invite les journalistes faire attention à certaines sources dans un contexte donné. le journalisme c’est la collecte, le traitement et la diffusion de l’info. Si vous savez collecter, le traitement pose problème.
    Bon courage chère journalistes.

    Répondre à ce commentaire
  50. Laurent Dramane
    Laurent Dramane 11 novembre, 2014, 14:39

    Article partisan et nul, digne d’un œil malade et non de celui de l’Afrique. Un œil pris par l’aveuglement dans lequel l’occident contraint nos leaders Africains qui doivent lui faire valider la liste des ministrables de leur propre gouvernement.
    Honteux !
    M. Blaise Compaoré n’est pas la victime ici, alors de quoi parle ce ramassis d’article mal orthographié et surtout non journalistique, mais plutôt « griotique » ?
    Pollueur d’esprit, endormeur de conscience, nous nous sommes réveillés, alors à bon entendeur salut.
    Espèce de Tribus Adeyemi que vous êtes, maintenant faites silence pour saluer la memoire des disparus emportés par la folie de sa médiocrité de Blaise.

    Répondre à ce commentaire
  51. Oeil de Lynx
    Oeil de Lynx 11 novembre, 2014, 16:16

    Franchement Mr ! pourquoi vous nous faite perdre notre temps à lire de telles inepties!! ? Un conseil : éloignez vous de votre contact dont l’imagination fertile vous causera bien des soucis.. . Ou alors lancez vous simplement dans la science fiction il vous sera alors d’un grand apport !!!. Salut

    Répondre à ce commentaire
  52. Ladji Bamba
    Ladji Bamba 11 novembre, 2014, 22:21

    Ah c etait la fin d un reigne ne cherchons pas midi a 14 h. le seul quil a un pouvoir eternel est Allah

    Répondre à ce commentaire
  53. Togsa
    Togsa 11 novembre, 2014, 23:12

    honte aux journaliste indine et nul comme toi. Tu es rentre comme ca dans l histoire des nules et journaliste indigne

    Répondre à ce commentaire
  54. Burkina
    Burkina 12 novembre, 2014, 01:14

    TROP TROP NUL!!!! AUCUNE OMBRE DE PREUVE!!!

    Répondre à ce commentaire
  55. Traoré
    Traoré 12 novembre, 2014, 10:15

    Je crois que Blaise doit du respect au peuple pendant 27ans il a sous-estimé la force et la bonté de son peuple et même la mobilisation et le fait accompli l ont pas convaincu de la capacité intrinsèque dont dispose le peuple

    Répondre à ce commentaire
  56. tinus
    tinus 12 novembre, 2014, 10:28

    foutaise aucun d eux ne va échapper a la justice a notre justice

    Répondre à ce commentaire
  57. abradji
    abradji 12 novembre, 2014, 10:44

    Que Dieu bénisse le Burkina Faso ….

    Répondre à ce commentaire
  58. Sanu
    Sanu 12 novembre, 2014, 16:34

    je veux bien croire qu’il n’y a pas eu de complot. Comment expliquer l’attitude générale des forces de sécurité ( partout Ouaga comme Bobo et ailleurs encore) qui a consisté à rompre le dispositif sécuritaire laissant personnes et biens en pâture aux manifestants déchaînés ?

    Répondre à ce commentaire
    • Sanogo
      Sanogo 17 novembre, 2014, 16:37

      bonne réflexion Sanu.
      il y a trop des questions que méritent quand de réponses.
      Qui a ordonné d’arrêter François vers l’aéroport quand il se rendait à Kosyame où était Blaise?
      Et pour quoi est ce ma maison François a pu être vandalisé que le 1 et non le 30.?

      Répondre à ce commentaire
  59. Oeil du Burkina
    Oeil du Burkina 12 novembre, 2014, 17:01

    mais comment Bassolet et Traoré peuvent monter un coup sans que l homme le plus informé (Diendere) du Burkina ne sache à temps…..Il a pu retrouver les épaves d air Algérie avant les experts français…Analyser souvent et meme recouper les info de vos sources. ça vous aidera

    Répondre à ce commentaire
  60. OR
    OR 13 novembre, 2014, 15:33

    Le Président Blaise COMPAORE a joué son rôle d’homme de paix jusqu’au bout en évitant un véritable bain de sang au Burkina. Dommage que la trahison à ce qu’on dit soit venue de ses très proches amis.
    L’heure doit être au pardon et à l’implication de tous ancienne majorité comme ancienne opposition. Autrement nous courons toujours le risque d’instauration le désordre.

    Répondre à ce commentaire
  61. zouré
    zouré 13 novembre, 2014, 17:00

    c’est la vérité, je ne dis pas q la mobilisation n’étais à la hauteur mais il faut humblement reconnaitre que Blaise Compaoré a été trahi par les forces de l’ordre. mais je respecte l’homme

    Répondre à ce commentaire
  62. nico Roméo
    nico Roméo 14 novembre, 2014, 15:04

    Pensez-vous que Blaise COMPAORE ne mérite pas d’être trahi, lui le traitre en puissance? Le meurtrier? Qui tue par la trahison, périt par la trahison.Blaise n’a qu’à rendre grâce à Dieu qu’il a encore jusqu’à présent le souffle de vie, et surtout, qu’il se repente. Vive le FASSO!

    Répondre à ce commentaire
  63. Sawa
    Sawa 14 novembre, 2014, 22:39

    cet article est nul

    Répondre à ce commentaire
  64. BAZABI
    BAZABI 21 novembre, 2014, 18:58

    Halte là! Mon Excellence!
    Et comment voulez vous que le peuple croie à votre baratin?
    C’est bon! c’est bon! Que Dieu bénisse le FASO!

    Répondre à ce commentaire
  65. tity vierra
    tity vierra 4 décembre, 2014, 01:00

    Bagbo n’est pas un modèle de grace!

    Répondre à ce commentaire
  66. koffi nunyava
    koffi nunyava 4 décembre, 2014, 12:04

    Cet article est un veritable torchon d’un journaleux corrompu. Remplacer cet article par le commentaire de Joel. Je vous invite a lire attentivement ce commentaire pour comprendre. De toutes les facons qu’il y ait trahison ou pas, il faut partir du fait qu’un criminal dictateur voulait contre vents et marrees aller contre la volonte de son people. C’est le point central de tout. Il ne faut pas nous faire croire que Blaise a ete sage nulle part. Il doit etre juge un jour.

    Répondre à ce commentaire
  67. un proche de blaise
    un proche de blaise 24 décembre, 2014, 13:36

    helas une verite
    le cordon de securite a ete ouvert volontierement par la gendermerie qui les avaient repouse avant
    mais bon vous avez voulu k il pare il est partie gerer mtn la patate chaude entre vos mains

    Répondre à ce commentaire
    • PHANO
      PHANO 3 janvier, 2015, 12:46

      SI NEGATIF TOI, TU VEU UN MALHEUR AU BURKINA APRES BLAISE, XA NARIVERA NI O BURKINA NI O TOGO , CES DINOZOR FINIRON PAR DEGAGER UN A UN LAFRIK SE RELEVERA TU VERA

      Répondre à ce commentaire
  68. Anse
    Anse 27 décembre, 2014, 11:38

    Le judas d’un Judas n’en est pas un, c’est véritablement un sauveur!

    Répondre à ce commentaire
  69. Hamid Yabre
    Hamid Yabre 29 décembre, 2014, 13:57

    j s8 pas du tout d’accord avec PATRIOTE.pourquoi associer gbagbo a sankara?entre bgagbo et sankara c’est le jour et la nuit.j’ai rien contre gbagbo mais c’est incomparable.arreter souvent d’embrouiller les gens.si on devrait faire 1 sondage gbagbo arriverrait en 3e position deriere Blaise.ns savons ts qu Blaise a bcp tuer.mais si ns allons voir ce qu’il a fait de positif au pouvoir c’est incomparable a ce qu gbagbo a fait.c’est pas 1e discrimination mais c’est 1e realite.Donc arreter de laver le cerveau des gens parce que ns sommes aussi bien informe que vous.

    Répondre à ce commentaire
  70. hamado1
    hamado1 13 janvier, 2015, 19:47

    Celui qui a pondu ce torchon mal cousu n’a rien compris à l’histoire du Burkina et à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Ni Blaise Compaoré, ni Djibril Bassolé, ni Honoré Nabéré, ni Gilbert Diendéré, ni même les responsables du Collectif des Forces de l’Opposition Politiques et du Balai Citoyen qui étaient au devant des choses ne maîtrisait la situation. A VRAI DIRE, L’AMPLEUR DU MOUVEMENT A SURPRIS TOUS LES ACTEURS DE LA SCÈNE POLITIQUE BURKINABÈ et même les observateurs les plus avertis. Mais, le Peuple qui a longtemps rongé ses freins était prêt à payer le prix le plus fort pour se débarrasser de ce régime qui allait finir par inverser le système de valeurs au PAYS DES HOMMES INTÈGRES! Tous les JEUX qui se sont joués, c’est APRÈS QUE LE PEUPLE AIT GAGNÉ SON COMBAT et qu’il fallait maintenant trouver celui qui va porter son étendard… Il fallait être à la Place de Révolution les 30 et 31 octobre pour comprendre cela. Le POUVOIR ÉTAIT TOMBÉ DANS LA RUE ET LE PEUPLE CHERCHAIT QUI POUVAIT LE GÉRER. Je suis de ceux-là qui étaient convaincus de cette victoire depuis la marche historique du 23 janvier 2014! C’est DIEU qui protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*