Fally Ipupa,10 ans d’avance sur les autres et rien à reprocher aux combattants congolais

Fally Ipupa,10 ans d’avance sur les autres et rien à reprocher aux combattants congolais

[GARD align= »center »]

Obtenir une interview de Fally Ipupa s’avère être un long combat. Les intermédiaires sont nombreux et l’artiste est un amoureux de l’esquive. A son QG de Porte Maillot à Paris, le chanteur reçoit et s’apprête à des séances de dédicaces et photos avec ces fans. 

Oui, Fally Ipupa, chanteur de renom connaît depuis plus de 10 ans un succès qui dépasse les frontières de son Congo natal et fait de lui aujourd’hui une vedette internationale. 

L’ancien chef d’orchestre du groupe Quartier Latin de Koffi Olomide enchaine les succès. De son premier album Droit Chemin puis Arsenal de belles mélodies à son tout dernier Power, il ne quitte plus les classements des hits parades. Mais être en haut de l’affiche fait de vous un sujet à discussion. L’innovation de Fally Ipupa dans la rumba congolaise ne convient pas à tous. L’icône de la musique congolaise, Papa Wemba n’a pas hésité à reprocher à Di cape la merveille son désir de moderniser la rumba congolaise en excluant la guitare solo qui serait l’essence de la musique congolaise.

Face à tout cela, Fally Ipupa continue son évolution. Il s’internationalise avec une multiplication de « featuring », ose l’affirmé haut et fort qu’il est « un précurseur, trop en avance sur son temps ». 

Les difficultés recontrées avec les combattants congolais à l’origine du boycott des concerts dans les grandes villes occidentales sont désormais du passé. En créant sa fondation et multipliant les actions à Kinshasa et dans la région de Goma, Fally répond aux exigences des combattants.

Roger Musandji
Oeildafrique.com

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
congodroit de citémusiquerumba

[GARD align="center"]

Related Articles

Roland Océans, le nouveau phénomène du Coupé Décalé !

Roland OCEANS, un nom qui va bientôt surplomber les bacs de la musique afro. L’artiste d’origine ivoirienne sort un premier single

O’RIGINAL EPISODE 2: L’ENFANT DU PAYS avec Serge IBAKA et Espoir « PETIT LEADER »

Destins croisés de deux « mwana mboka » (enfants du pays) comme on les appelle. L’ un est basketteur superstar dans la

Pourquoi toutes les cartes du monde sont fausses ?

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=fWuDGY67XCc]

1 commentaire

Espace commentaire
  1. depooter
    depooter 13 novembre, 2013, 14:22

    nodense comme justification du titre d album

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*