Fin de la campagne présidentielle : Ali Bongo assure la victoire à la jeunesse gabonaise

[GARD align= »center »]

Gabon : fin de la campagne électorale

Le candidat Ali Bongo avait donné rendez-vous à la jeunesse de Libreville au stade de l’amitié dans le quartier de Nzeng Ayong pour son dernier meeting de la campagne présidentielle 2016.|© OEILDAFRIQUE

Le candidat Ali Bongo avait donné rendez-vous à la jeunesse de Libreville  au stade de l’amitié dans le quartier de Nzeng Ayong pour son dernier meeting de la campagne présidentielle 2016. Venue en masse, la population s’est parée de tee-shirts portant l’effigie du président et candidat à sa propre succession.

Dans une atmosphère bon enfant, le public a été choyé par des prestations de plusieurs artistes en vogue dans le pays. «Prenez la feuille. Regardez la photo. Et vote pour ALI!!! » C’est avec ce refrain tiré de la célèbre chanson « Coller la petite » du Camerounais Franko,  que des jeunes artistes ont tenté de faire passer un message politique et à encourager les électeurs à « ne pas se tromper dans les urnes.» chauffée à bloc par le speaker, cette jeunesse affirme avec conviction qu’elle est déterminée et engagée à poursuivre le changement initié par le président Ali Bongo.

Attendu pendant plusieurs heures par ses militants, le candidat du pouvoir est arrivé de Port Gentil où il était également en meeting. Comme une rock star, le candidat Bongo est monté sur scène en courant afin de montrer à ces sympathisants qu’il est le champion Gabonais.

Micro en mains, la bête politique prend le devant de la scène pour faire le bilan de son septennat. Fier de la campagne qu’il a réalisé, Ali Bongo s’est également félicité de son meeting du 13 août qu’il qualifié « d’historique », un rassemblement « jamais vu au Gabon ». Sur le volet de la politique nationale,  le candidat Ali Bongo a tiré à boulets rouges sur ses adversaires qu’il qualifie pour les uns « d’ingrats» et pour d’autres « des véritables adversaires acharnés de la démocratie » en faisant le culte de la violence dans leurs discours respectifs. Il a ainsi demandé à ses membres et sympathisants d’aller voter massivement pour lui « parce qu’au lendemain du vote, il sera déjà sur le pont pour servir les gabonais ».

Le candidat Bongo a finalement quitté la scène après quelques pas de danse et confiant du résultat final. Une assurance qui tranche avec le sentiment d’incertitude qui plane dans la capitale gabonaise. Le rendez-vous est pris pour le 29 août date de sortie des premiers résultats. 

Par Roger Musandji, ENVOYÉ SPÉCIAL AU GABON

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


[fbcomments]

Related Articles

Kofi Annan démissionne de son poste de médiateur sur la Syrie

Kofi Annan a annoncé qu’il démissionnerait à la fin du mois de son poste de médiateur des Nations unies et

Moïse Katumbi : «la RDC doit avoir un nouveau président le 20 décembre prochain »

[GARD align= »center »] Candidat déclaré à l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC), Moïse Katumbi réside en Europe depuis sa

Grève des chauffeurs des véhicules poids lourds en RD Congo

Les chauffeurs des véhicules poids lourds de la République démocratique du Congo (RDC) ont déclenché lundi à Matadi, ville portuaire

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*