Foot : Eto’o veut préserver les jeunes talents africains contre l’exploitation illicite

Foot : Eto’o veut préserver les jeunes talents africains contre l’exploitation illicite
Samuel Eto’o

Le footballeur international camerounais Samuel Eto’o

Le footballeur international camerounais Samuel Eto’o s’engage dans un nouveau combat. Il s’agit du combat contre l’exploitation des jeunes talents footballeurs africains dans les pays européens. L’attaquant des Lions Indomptables de Cameroun vient de lancer une campagne pour mettre fin à cette exploitation qu’il considère comme illicite de jeunes talents dans le football en provenance de l’Afrique.

Samuel Eto’o a décidé de mettre en place un fonds pour soutenir son initiative qui vise à stopper le trafic clandestin des jeunes footballeurs des pays africains vers les pays européens à des fins pécuniaires.  Agé de 32 ans, Samule Eto’o veut sauver plusieurs jeunes footballeurs africains qui finissent dans le pétrin dans plusieurs pays africains et veut conscientiser les autres à ne plus se prêter à ce jeu.

Selon les statistiques officielles, pas moins de 15.000 jeunes africains sont envoyés clandestinement en Europe chaque année pour y poursuivre leurs rêves de faire carrière dans le football. Pour cela, ils se voient proposer d’importantes sommes d’argent, dans l’espoir de les voir signer des contrats lucratifs, mais à l’arrivée, ils sont laissés à eux-mêmes. Le phénomène continue de prospérer avec des agents de joueurs véreux qui continuent de flouer les jeunes talents à s’adonner à l’aventure européenne.

C’est cette situation déplorable qui a poussé Samuel Eto’o a faire un important don à Foot Solidaire, une organisation qui protège les jeunes joueurs de l’exploitation abusive. Le président de Foot Solidaire, Jean Claude Mbvoumin, a confirmé qu’il avait eu avec Eto’o, une rencontre « cruciale » à Londres, au cours de laquelle il a discuté de ce phénomène avec la star camerounaise du football.

Par cette initiative, Samuel Eto’o va apporter de l’eau au moulin de Claude Mbvoumin et son association de Foot Solidaire dans la lutte contre le trafic et l’exploitation illicite des jeunes talents footballeurs africains. Eto’o et les responsables de Foot Solidaire veulent préserver les jeunes talents sur le continent africain et les aider à suivre leur évolution pour une bonne carrière.

Avec l’engagement de Samuel Eto’o dans le combat contre le phénomène, il ne sera plus question de laisser « des joueurs d’à peine 12 ans soient ciblés par les agents qui les éloigne de leurs familles par la ruse, en leur faisant miroiter des essais fictifs dans des clubs européens ».

Les combat est d’autant plus difficile pour le fait qu’en Afrique les trafiquants contactent les familles pour les faire payer beaucoup d’argent, selon Claude Mbvoumin qui avait évolué dans l’équipe du Cameroun des moins de 20 ans. Mais avec la volonté et l’apport des bonnes volontés, il pense que le phénomène peut être réduit considérablement avec les sensibilisations des populations contre ses conséquences fâcheuses.

Oeildafrique.com
Suivre @oeildafrique1

 


Tags assigned to this article:
afriqueeto'ofootballjeunes

Related Articles

L’ancien boxeur américain Mohamed Ali est décédé à 74 ans

[GARD align= »center »] « I am the greatest »: l’emphase de cette tirade maintes fois lancée par Mohamed Ali ne suffit pas à

FIFA : L’attribution de la Coupe du monde 2010 à l’Afrique du Sud était « corrompue »

L’attribution de la Coupe du monde de football 2010 à l’Afrique du Sud était«corrompue», accuse aujourd’hui la ministre américaine de

Un joueur togolais décède en plein match sur un terrain de football

[wp_ad_camp_2] Le jeune attaquant togolais Kodjo Etonam Adjassou s’est effondré et est mort en plein match samedi dernier avec son

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*