Football-Côte d’Ivoire: Jean-Philippe Gbamin et Jéréme Boga joueront pour les éléphants

[GARD align= »center »]

La sélection ivoirienne de Football a de nouveau réussi à convaincre des binationaux de faire le choix des couleurs nationales.

Après Seko Fofana et Maxwel Cornet, Jean-Philippe Gbamin et Jéréme Boga qui vont rejoindre les Eléphants de la Côte d’Ivoire. C’est le sélectionneur Marc Wilmots qui a souhaité la bonne arrivée à Jérémie Boga et Jean Philippe Gbamin.

« Bienvenu et Bonne chance à Jean-Philippe Gbamin et Jéréme Boga, qui ont choisi de défendre les couleurs de la 🇨🇮 🐘 #Akwaba« , lit-on sur le compte Instagram du technicien, visiblement ravi de ses nouvelles acquisitions.

 

Bienvenu et Bonne chance à Jean-Philippe Gbamin et Jéréme Boga, qui ont choisi de défendre les couleurs de la 🇨🇮 🐘 #Akwaba

Une publication partagée par Marc Wilmots (@wilmots.marc) le

Tous deux nés en France, Boga et Gbamin sont deux joueurs déjà évoqués pour les couleurs ivoiriennes. mis jusque-là, ils ont repoussé l’offre, préférant attendre leur chance en équipe de France. Le premier formé à Chelsea a déjà été prêté à Rennes puis évolue cette saison à Grenade en Espagne, tandis que le second a quitté Lens pour Mayence en Allemagne depuis l’été dernier.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoirefootball

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Winnie Mandela: « sans moi, il n’y aurait pas eu de Mandela »

[GARD align= »center »] Winnie Madikizela-Mandela, ex-épouse de l’ancien président sud-africain décédé en décembre, estime que sans le combat qu’elle a mené,

Mali: l’UA obtient un cessez-le-feu signé par Bamako et trois groupes armés

[GARD align= »center »] Le gouvernement malien a signé vendredi soir un accord de cessez-le-feu, qui avait déjà été paraphé quelques heures

RDC: l’armée confirme avoir ciblé un camp du M23, nie avoir tué des civils

L’armée congolaise a reconnu jeudi avoir bombardé un camp militaire contrôlé par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23)

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*