Football: Lille sous le charme de Salomon Kalou

Football: Lille sous le charme de Salomon Kalou

Salomon Kalou, co-meilleur buteur en L1 en cette année civile 2013, sera l’un des atouts essentiels de Lille, revenu dans le haut de tableau après deux victoires de rang à Sochaux (2-0) et contre Evian (3-0), samedi à Lyon pour la 8e journée de Ligue 1.

Un attaquant est souvent jugé sur ses statistiques et celles que présente l’international ivoirien avant les matches du week-end a de quoi le faire sourire: avec 14 buts, il a marqué autant que Zlatan Ibrahimovic en Ligue 1 depuis le début de l’année 2013.

« C’est sympa vu le nombre et la qualité des attaquants qui évoluent en Ligue 1, relève-t-il. Être à ce niveau, ça me donne encore plus de confiance. Je dois continuer comme ça. »

Satisfait, il a même diffusé ce chiffre sur ses comptes Twitter et Instagram: « ça fait plaisir d?être devant Ibrahimovic ! (il est bien à égalité, ndlr) C’est un attaquant de grande classe, me frotter à ce genre de joueurs, ça me donne envie de me surpasser, de donner le meilleur de moi-même. »

Inefficace à ses débuts sous le maillot lillois, Kalou, qui avait peu joué à Chelsea, a mis plus de six mois à s’adapter à la Ligue 1 et au 4-3-3 de Rudi Garcia.

C’est finalement à Lyon, où les Nordistes se déplacent ce week-end, que le déclic a eu lieu en février dernier. Titularisé à la pointe de l’attaque lilloise en l’absence de Nolan Roux, suspendu, l’Ivoirien s’était montré performant et inspiré.

Il a terminé la saison 2012/2013 avec 14 buts inscrits, dont 11 en moins de quatre mois.

Durant l?été, les dirigeants lillois, contraints de réduire la voilure et d’alléger la masse salariale, ont tenté de se séparer de leur attaquant, qui n’était pas contre un départ, vers l’Angleterre de préférence.

« Salomon est resté et j’en suis ravi car il s’investit pleinement », avait déclaré son entraîneur René Girard début septembre.

Complémentaire avec Roux

Titularisé à six reprises, l’international ivoirien, qui devrait disputer le mois prochain avec sa sélection le barrage de qualification au Mondial-2014 contre le Sénégal, n’avait transformé qu’un penalty, face à Saint-Etienne (1-0, 3e journée) avant d’inscrire, mardi contre Evian/Thonon, le deuxième but de son équipe d’une sublime talonnade à la « Madjer ».

« Je suis content de ce but mais l?essentiel reste la victoire de l’équipe, explique-t-il. C’est bon pour la confiance du groupe. »

Depuis deux matches, Girard peut aligner le duo Roux-Kalou en attaque. Une formule qui fait les beaux jours du Losc, qui vient d’inscrire cinq buts en deux rencontres alors qu’il n’avait jusque-là marqué que trois fois lors des cinq premiers matches de la saison.

« Il est vrai que la paire Roux-Kalou s’est montrée efficace sur ces deux dernières sorties. Salomon est peut être moins dans la profondeur que son partenaire mais il sait garder le ballon. Son expérience s?avère précieuse. Quant à Nolan, il effectue des déplacements intéressants dans le dos de la défense adverse. Ce duo est assez complémentaire et son rendement intéressant », analyse Girard.

Et Kalou de confirmer: « +No+ nous apporte beaucoup, notamment de la profondeur. Il se déplace beaucoup, ça me permet de toucher beaucoup le ballon. On a déjà joué ensemble auparavant et c’est vrai que ça se passe bien. »

Ce n’est pas Girard qui s’en plaindra: « On est mieux sur le plan de l’efficacité, même s’il y a certaines choses encore à parfaire. Mais marquer des buts donne la banane aux attaquants, ça se voit tous les jours à l’entraînement. »

AFP

 


Tags assigned to this article:
footballligue 1Salomon Kalou

Related Articles

Bénin : mandat d’arrêt contre des représentants de la CAF et de la FIFA

[GARD align= »center »] La crise qui secoue la Fédération béninoise de football est loin de connaître son épilogue. Alors qu’un nouveau

Espagne Fraude fiscale : Samuel Eto’o risque la prison

En froid depuis quelques temps avec José María Mesalles, son ancien avocat, conseiller et confident, Samuel Eto’o fils va devoir

Europa League : Samuel Eto’o fait plier Young Boys

Young Boys a perdu son deuxième match en autant de rencontres d’Europa League. Les Bernois n’on pas démérité à Moscou,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*