France : Edouard Philippe nommé premier ministre d’Emmanuel Macron

[GARD align= »center »]

Edouard Philippe jeudi 11 mai au Havre. CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le premier ministre désigné par Emmanuel Macron est Edouard Philippe, le député-maire Les Républicains du Havre.

Alors que l’équipe du nouveau président avait d’abord annoncé que le nom du premier ministre serait connu dans la matinée, elle a reporté l’annonce à 14h30. C’est finalement vers 14h50 qu’Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée, a annoncé la nomination d’Edouard Philippe au poste de premier ministre. Emmanuel Macron « l’a chargé de former le nouveau gouvernement« , a ajouté le secrétaire général.

Une nomination attendue

D’après plusieurs médias français, le député-maire Les Républicains du Havre était le favori pour succéder à Bernard Cazeneuve à Matignon. Issu des rangs des Républicains (LR), cette nomination attendue devrait permettre au nouveau chef de l’Etat de fracturer le parti de droite et d’attirer une partie de ses élus dans son orbite. Maire du Havre depuis 2010 et député à l’Assemblée nationale depuis 2012, Edouard Philippe, 46 ans, est un proche de l’ancien Premier ministre Alain Juppé, dont il a été porte-parole lors de la campagne pour les primaires de la droite et du centre. La nomination d’Edouard Philippe à Matignon devrait avoir pour conséquence le ralliement de plusieurs membres de la droite et du centre au premier gouvernement du quinquennat d’Emmanuel Macron et aux listes de son mouvement La République en marche pour le scrutin législatif des 11 et 18 juin.

La liste du gouvernement devrait être annoncée mardi.

Dimanche, lors de son investiture, le nouveau président a promis de « rendre aux Français cette confiance en eux depuis trop longtemps affaiblie » et de relancer l’Europe.

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Édouard PhilippeEmmanuel Macronfrance

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Nord-Mali: des milliers de personnes marchent à Bamako pour une force armée

Plusieurs milliers de personnes ont marché jeudi à Bamako pour soutenir l’envoi d’une force armée ouest-africaine appuyant les soldats maliens

Tunisie: un imam salafiste appelle à la TV à combattre le régime

Un imam salafiste, Nasreddine Aloui, a appelé les jeunes tunisiens à préparer leurs « linceuls » pour lutter contre les islamistes au

RDC: le parti de Jean-Pierre Bemba annonce sa participation aux concertations

Le Mouvement de libération du Congo (MLC), deuxième parti d’opposition parlementaire en République démocratique du Congo, a annoncé mardi qu’il

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*