France : Les autorités se coalisent contre Dieudonné Mbala par une circulaire suivie à la lettre

France : Les autorités se coalisent contre Dieudonné Mbala par une circulaire suivie à la lettre

 [wp_ad_camp_3]

Dieudonné Mbala

Dieudonné Mbala

Après l’interdiction de son concert à Bordeaux par le Maire UMP de cette ville, Alain Jupé puis à Marseille, Tours, Nantes ou encore Orléans, Dieudonné Mbala vient de voir un 2e spectacle annulé mardi par la préfecture de Loire-Atlantique qui a décidé qu’il n’y aura pas de spectacle de Dieudonné à Nantes pour le compte du jeudi 9 janvier prochain. Ces annulations de concerts ou plutôt ces empêchements de concert de l’humoriste Dieudonné Mbala font suite à une note circulaire du ministre français de l’intérieur, Manuel Valls aux préfets et aux Maires, leur demandant d’annuler les concerts de l’humoriste pour trouble à l’ordre public.

Cet acharnement contre l’artiste par les autorités françaises se justifie par le fait que Dieudonné est considéré comme un « antisémite multirécidiviste », selon le gouvernement, doit commencer une tournée partout en France. Dieudonné va déposer, à chaque étape empêchée, un référé pour faire annuler d’urgence les arrêtés préfectoraux qui le visent.

Pour le Ministre de l’Intérieur français, Manuel Valls, les autorités françaises ont trop laissé faire pour n’avoir pris réellement conscience de l’impact de Dieudonné et de la haine raciale qu’il véhicule. Mais les avocats de Dieudonné Mbala ne veulent pas laisser faire. Ils estiment pour leur part des acteurs de la scène publique s’unissent dans le mensonge pour haïr un humoriste et dépriser des citoyens français qui se rassemblent pour rire.

« La liberté d’expression n’est pas un caprice à la disposition des gouvernants ou d’un humoriste. Elle est ce qui permet de faire ce qu’il y a de plus difficile entre les hommes, dire quelque chose à quelqu’un. », ont-ils écrit dans un communiqué.

Mais pour permettre à leur client de continuer sa carrière, les avocats ont saisi la Cour de justice de la République et entendent y traduire Manuel Valls, le ministre de l’intérieur. Et comme on pouvait s’y attendre, le Président de la République française, François Hollande lui-même a apporté son soutien à son ministre dans cette démarche d’empêchement des spectacles de Dieudonné Mbala. Il a notamment demandé aux préfets lors de ses vœux aux corps constitués, d’être vigilants et inflexibles dans l’application de la circulaire de Manuel Valls.

« Face au racisme, face à l’antisémitisme, face aux troubles à l’ordre public que suscitent des provocations indignes, face aux humiliations que représentent les discriminations, je demande aux représentants de l’Etat, en particulier aux préfets, d’être vigilants et inflexibles », a indiqué François Hollande. « Le gouvernement, avec le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur et la garde des Sceaux, a pris des instructions et élaboré une circulaire, pour que nul ne puisse utiliser le spectacle à des fins qui seraient de la provocation et de la promotion de thèses ouvertement antisémites.», a ajouté M. Hollande.

De l’autre côté, des médias français indiquent que Dieudonné Mbala Mbala a été condamné à neuf reprises par la justice française et que les amendes qu’il doit s’élèveraient à 65 000 euros qu’il refuse de payer, tout simplement parce que sa société familiale, qui organise ses spectacles, n’est pas à son nom. Et de ce fait, ce qui appartient à la société n’appartient pas à Dieudonné. On annonce également une enquête de la justice qui viserait Dieudonné Mbala Mbala pour avoir envoyé, depuis 2009, plus de 400 000 euros au Cameroun, pays d’origine de son père.

 [wp_ad_camp_2]  

Mais très vite, l’affaire Dieudonné est devenue une affaire d’Etat en France et tous les hommes politiques en parlent et donnent leur opinion. Pour l’ancien ministre de l’Intérieur sous Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, le gouvernement français utilisait juste l’affaire Dieudonné pour masquer une succession d’échecs. De son côté Marine Le Pen croit qu’il est possible qu’elle soit choquée par les propos de l’humoriste. Mais elle condamne que le débat sur Dieudonné soit l’hystériser par le gouvernement socialiste.

Didier Assogba
Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
france

Related Articles

Les économies africaines ont une marge de progression possible

Le Forum économique mondial vient de publier l’édition 2012-2013 de son étude comparative de la compétitivité des pays à travers

RDC: défection d’officiers de l’armée, dont des ex-rebelles

KINSHASA – Plusieurs officiers des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), parmi lesquels des ex-rebelles, ont fait

Centrafrique : Les fauteurs de trouble doivent répondre de ses actes selon Catherine Samba-Panza

[GARD align= »center »] Elue pour ramener la paix en Centrafrique avant les prochaines élections présidentielles, Catherine Samba-Panza, continue de faire face

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*